Rejoins-nous

Ligue 1 Conforama

[Ligue 1 – 5ème journée] – Le PSG et l’OM foncent, Lyon et Monaco stagnent

Le PSG, déjà intouchable s’est adjugé sa 5e victoire en autant de match, tandis que l’OM a réalisé la bonne opération du week-end. Les Lyonnais et les Monégasques n’ont pas été brillants et les européens ont connu des fortunes diverses.

La joie d’Edinson Cavani buteur sur pénalty contraste avec la déception du gardien des Verts
Stéphane Ruffier. Le PSG a écrasé l’ASSE 4-0 vendredi soir au Parc des Princes. ©IconSport

 

Sans Neymar ni Mbappé, le PSG ne s’est pas arrêté. Malgré l’absence des deux joueurs les plus chers du monde, le Paris Saint-Germain n’a eu aucun mal a signé une 5e victoire en 5 matchs de Ligue 1, vendredi soir face à St-Étienne (4-0). Dans un Parc des Princes assez garni, les coéquipiers d’Adrien Rabiot ont été assez tranquille malgré une première période assez molle.

Pour son retour en tant que titulaire, c’est Verratti qui a débloqué le match en offrant un beau ballon à un Julian Draxler buteur (22e 1-0) et lui aussi de retour dans le 11 pour pallier à l’absence des deux superstars. En deuxième période, les Parisiens ont montré un meilleur visage, bien aidé d’abord par Loïc Perrin. Le défenseur Stéphanois a fauché Cavani dans la surface sur une action un peu confuse. L’Uruguayen ne s’est pas fait prier pour transformer le pénalty lui-même (51e, 2-0).

Plus tard dans la partie, Di Maria et Diaby pour sa première réalisation alourdiront le score pour une net victoire (4-0) du champion en titre. Un peu plus tôt ce même vendredi, Nice s’est imposé sur un but tardif et libérateur de Lees-Melou (89e, 2-1), après pourtant avoir concédé l’ouverture du score. La patte Patrick Vieira commencerait-elle à prendre ?

 

Quand Lyon est comme ça, Caen en profite

Samedi, à 17h, Lyon devait se reprendre après un début de saison en dents de scie. Face à des Caennais vainqueurs de Dijon (2-0) avant la trêve, les Lyonnais ont confirmés leurs difficultés du moment. Si Nabil Fékir a ouvert le score juste avant la pause d’un exceptionnel coup franc (1-0, 42e), les locaux sont revenus avec plus d’agressivité.

 

 

Peut-être même un peu trop puisque Djiku (55e) et Sankoh (90e+5) seront expulsés dans un mi-temps à rebondissement. Ce sont d’abord les joueurs de Fabien Mercadal qui vont égaliser par Beauvue l’ancien Lyonnais (1-1, 53e) avant de prendre l’avantage par Oniangué (2-1, 73e). L’égalisation de Mendy en fin de match (89e) ne va pas calmer le climat tendu à Lyon, notamment autour des joueurs et du président, à quelques jours du premier match en C1 face à Manchester City.

 

Monaco déçoit, Lille est là

Plus tard dans la soirée, Monaco se déplaçait à Toulouse. Contre des toulousains qui réussissent un début d’exercice très réussie, les vice-champions de France n’ont pas trouvé la solution malgré l’ouverture du score de Tielemans (1-1). La première de la recrue Nacer Chadli n’a pas vraiment donné satisfaction et Monaco ne compte qu’une victoire en 5 matchs.

De son côté, Lille a confirmé son bon début de saison en allant l’emporter sur le terrain d’Amiens après un superbe match (3-2). Angers a aussi remporté un succès précieux loin de ses bases (3-1) face à Dijon, pourtant dauphin du PSG à l’entame de la journée. Enfin, Strasbourg a arraché le point du nul à la dernière seconde face à Montpellier (1-1).

 

Marseille prend son envol, Guingamp s’enterre

Dimanche, le plus beau match de cette journée a eu lieu. On ne parle évidemment pas du Nantes-Reims (0-0), mais du Bordeaux-Nîmes. En difficulté depuis le début de la saison et reléguables, les bordelais ne sont pas parvenus à l’emporter face au promu malgré avoir mené au score par deux fois ! Au final, les deux équipes se sont quittés sur le score de 3-3, avec un doublé pour Briand et un premier but en L1 pour Bozok, l’attaquant Nîmois.

Dimanche soir une fois n’est pas coutume (…) c’est Marseille qui clôturait la journée de Ligue 1. Face à la lanterne rouge Guingamp, qui n’a toujours pas inscrit le moindre point en championnat, cela semblait être une formalité pour l’OM. Ça a mis du temps, mais ça l’a finalement été. Après une première mi-temps insipide (0-0) les hommes de Rudi Garcia se sont réveillés.

 

 

Ils ont ainsi inscrits 4 buts en seconde mi-temps par Thauvin, (57e, 80e), Payet (73e) et Mitroglou (83e). La qualité individuelle a fait la différence dans ce match puisque le but de Payet (un bijou) et le second de Thauvin (pas mal non plus), sont venus des joueurs censés faire la différence techniquement.

Ce dimanche, la différence ils ont mis près d’une heure à la faire mais celle-ci leur permet finalement de prendre la deuxième place au classement de la Ligue 1 derrière le PSG. Cette semaine, certains clubs français vont pouvoir tester leur état de forme en Europe même si les affiches, en Ligue des Champions notamment, s’annoncent compliqués.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Ligue 1 Conforama