Rejoins-nous

International

[Ligue des Nations – 2e journée] Mbappé sauve les Bleus, l’Espagne et le Portugal assurent

Pour son troisième match après son titre de champion du monde, l’Equipe de France a été loin d’être brillante, mais elle a eu le mérite de sauver l’essentiel : éviter la défaite. L’Espagne qui jouait aussi en amical l’a facilement emporté, tandis qu’en Ligue des Nations, le Portugal s’est sorti du piège polonais.

Peut-être ont-ils laissé aux vestiaires les ingrédients qui ont fait leur réussite cette été. Peut-être se disaient-ils que cette équipe d’Islande ne pouvaient pas leur faire de mal, à eux, les champions du monde. Peut-être ce match amical ne les transcendait pas particulièrement. Toujours est-il qu’après une entame de match correct, les Bleus se sont endormis face à l’équipe nordique, pas aidés pour le réveil par un stade du Roudourou à Guingamp assez silencieux. C’est dans ce contexte qu’une équipe de France remaniée (Thauvin titulaire pour la première fois, Digne, Kimpembe et N’zonzi d’entrée) s’est vue bousculée.

À la demi-heure de jeu, Bjarnason a ainsi surpris tout son petit monde en ouvrant le score d’une frappe au sol bien placé, après une perte de balle grossière de Kimpembe près du poteau de corner. Huit minutes plus tard, c’est Lloris qui sauvait la patrie d’un quadruple arrêt fantastique sur un corner Islandais. Menés à la mi-temps, les Bleus ne se sont pas réveillés au retour des vestiaires et ont même encaissé un second but par Arnason d’une tête incroyable sur corner. À 2-0 à l’heure de jeu, l’équipe de Didier Deschamps était bien mal embarquée.

Mbappé a tout changé

Le sélectionneur va alors décider du faire du changement sur le front de son attaque. Exit les Griezmann, Dembélé et Thauvin qui, pour sa première titularisation, aura tenté sans réussite, remplacés par les Mbappé, Payet et Lemar. Ces changements, combinés à l’entrée de Ndombele pour sa première en Bleu auront le mérite de redonner un visage plus convainquant aux locaux. La domination se fait alors plus prompt jusqu’à ce que l’éclair vienne de Kylian Mbappé.

 

Sur une récupération haute de Ndombele, le parisien élimine sur son crochet et frappe en angle fermé. Le ballon est arrêté par le gardien mais rebondit sur le défenseur pour finalement franchir la ligne (1-2, 86e). Les Bleus reprennent alors espoir et vont être aidé par l’obtention d’un pénalty chanceux après une main dans la surface. Là encore, c’est le jeune attaquant qui s’en charge et qui s’offre ainsi son 10e but en équipe de France à moins de 20 ans (2-2, 90e) ce que personne n’avait encore réussi à faire dans l’histoire. Mbappé aura permis aux Bleus d’éviter une fâcheuse défaite à domicile contre une équipe solidaire, mais largement à la portée des français.

L’Espagne facile, le Portugal solide

De son côté l’Espagne s’est facilement imposée en amical face au Pays de Galles (4-1) grâce notamment à un doublé de Paco Alcacer et au 96e but en carrière pour le défenseur Sergio Ramos. Oui oui, le défenseur. Alcacer lui est sur un petit nuage depuis quelques matchs et ses stats sont impressionnantes. Après son triplé en une demi-heure ce week-end avec Dortmund, l’ancien attaquant du Barça a donc réalisé un doublé en 29 minutes avec l’Espagne. La Roja, avec cette victoire, porte à 27 son nombre de match sans défaite, soit la 6e série la plus longue pour une sélection.

Enfin, il y avait de la Ligue des nations au programme hier également et notamment le champion d’Europe en titre le Portugal. En l’absence de Cristiano Ronaldo, resté à Turin, les portugais l’ont emporté 3-2 malgré avoir subit l’ouverture du score adverse. Face à de valeureux polonais, les visiteurs s’en sont remis notamment à une réalisation d’André Silva l’attaquant et à une autre de Bernardo Silva le joueur de Manchester City, pour enregistrer une deuxième victoire en autant deux parties dans cette compétition. Dans les autres matchs la Russie et la Suède ont fait 0-0 tandis que la Serbie a battu le Monténégro 2-0 avec un doublé de Mitrovic. Ce mardi, la France accueille l’Allemagne pour un nouveau match de la Ligue des nations.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in International