Rejoins-nous

Bundesliga

[Bundesliga – 8e journée] Dortmund solide leader, le Bayern se relance

Le Borussia continue d’impressionner outre-Rhin, avec une nouvelle victoire qui consolide sa première place de leader. Le Bayern Munich a de son côté repris sa marche en avant tandis que les outsiders M’gladbach et Brême répondent également présents.

Seule équipe invaincue de Bundesliga, le Borussia Dortmund se rendait sur la pelouse d’un Stuttgart loin de sa meilleure forme. L’équipe du champion du monde Benjamin Pavard n’a rien pu faire face au niveau de jeu et à l’efficacité proposée par les coéquipiers de la pépite Jadon Sancho, buteur précoce (1-0, 2e). Les Jaune et Noir ont ensuite déroulé et ont scoré à trois nouvelles reprises par Reus (22e), Alcácer (24e) et Philipp (84e). Score final 4-0, et une pole position confortée au classement, avec 3 points d’avance sur les poursuivants.

A noter que les dirigeants du Borussia vont probablement se laisser tenter pour lever l’option d’achat de Paco Alcácer, estimée à 23 millions d’euros. L’attaquant espagnol, auteur de 10 buts en 7 matchs, a plus que réussi l’opération séduction en Allemagne. Il est même carrément en feu.

Un Borussia peut en cacher un autre

Non loin de Dortmund, du côté de Mönchengladbach, l’autre Borussia a de nouveau engrangé une victoire à domicile. La victime du jour se nomme Mayence, qui repart du Borussia-Park avec 4 buts dans la besace (4-0). Auteur d’un excellent match, Thorgan Hazard a gonflé ses stats avec deux passes décisives et un but. Les 3 autres réalisations de la rencontre ont été l’œuvre de Jonas Hoffmann, pour son premier triplé en Bundesliga. Les coéquipiers d’Alassane Pléa impressionnent et s’emparent de la place de dauphin, à égalité de points du Werder Brême, mais avec une meilleure différence de buts (+10 contre +7).

Le Werder, justement, a été très solide pour se défaire de Schalke 04 (0-2) sur la pelouse de la Veltins-Arena. Cette défaite fait retomber le vice-champion d’Allemagne dans ses travers après une belle série de deux victoires avant la trêve.

Munich, enfin !

Sixièmes avant le coup d’envoi et muets depuis deux matchs, les Munichois n’avaient plus le choix, samedi sur la pelouse de Wolfsburg. Face à des locaux très défensifs, les joueurs de Niko Kovač ont déverrouillé la situation par l’inamovible Robert Lewandowski (0-1, 29e). Le goléador polonais a remis ça au retour des vestiaires (0-2, 48e) avant de voir Wolfsburg avoir un sursaut d’orgueil par Weghorst (1-2, 63e). Mais ce samedi, il était écrit que le Bayern devait prendre 3 points, et c’est James Rodriguez qui a assuré la victoire aux siens après une passe décisive de Super Robert (1-3, 72e).

Le Bayern se relance et se cale à la quatrième place, à un petit point des deux dauphins (16 points), mais sous la menace de Leipzig et du Hertha Berlin, en embuscade derrière (15 points).

Francfort cartonne, Jović impressionne

Retenez bien ce nom : Luka Jović. A seulement 20 ans et 300 jours, le jeune serbe de l’Eintracht Francfort a marqué la Bundesliga de son empreinte, à jamais. Le garçon a purement et simplement écrasé le Fortuna Düsseldorf à lui tout seul, en inscrivant pas moins de cinq buts. Un quintuplé entre la 26e et la 72e minute, rien que ça, qui permet à Francfort de facilement s’imposer (7-1).

Jović devient donc le plus jeune joueur à inscrire un quintuplé en Bundesliga, et prend par la même occasion la tête du classement des buteurs. Avec cette défaite, le Fortuna prend la place de lanterne rouge, a égalité de points avec Stuttgart mais avec une différence de but défavorable. Schalke est 16e avec un petit point d’avance sur les deux relégables.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Bundesliga