Rejoins-nous

Ligue 1 Conforama

[Ligue 1 – 11e journée] Paris plane, Lyon gagne, Monaco au bagne

Le PSG a profité de la 11e journée de Ligue 1 pour réaliser un nouveau record en signant un 11e victoire consécutive dans le Classique face à l’OM. De leurs côtés Lille et Montpellier s’accrochent au podium tandis que Monaco et Dijon n’ont pas réussi à remporter le match du rebond.

Cette nouvelle journée de Ligue 1 s’ouvraient sur un match intéressant à Nîmes où St-Étienne avait l’occasion de s’affirmer comme l’une des équipes du groupe de tête. Bien lancés par un but très précoce de Cabella (le plus rapide cette saison en 34 secondes), les Verts ont longtemps cru pouvoir garder cet avantage à la marque. Mais les crocos nîmois, poussés par leur public une nouvelle fois exceptionnel, ont fini par égaliser à un quart d’heure de la fin par Alioui (74e, 1-1), afin d’arracher le point du nul dans un match qu’ils auraient pourtant pu (du?) gagner.

Lyon, Lille et Montpellier ont le sourire, pas Monaco

Samedi, l’OL était sur le terrain d’Angers à 17h. Et ce match à l’image du temps a été ensoleillé, pluvieux et même grêleux. Surtout pour Angers. L’équipe de Stéphane Moulin a bien entamé la partie en se procurant les meilleurs situations. Anthony Lopes a notamment superbement sorti du pied un face à face. Tout allait bien pour les Angevins jusqu’à l’expulsion de Traoré (34e) pour un geste très dangereux sur Dembélé. En supériorité numérique, les lyonnais vont marque par deux fois en seconde mi-temps (Aouar et Depay) mais vont se faire peur jusqu’au bout suite à la réduction de l’écart par Lopez (89e).

Avec cette victoire (2-1), les Gones remontaient sur le podium en attendant les matchs de Lille et de Montpellier. Les lillois, toujours dauphins du PSG accueillaient Caen, le 12e. Et les Dogues ont poursuivi sur leur dynamique du moment grâce à une courte victoire (1-0) acquise sur une but de Leao, son premier en Ligue 1. Lille suit ainsi le rythme du groupe de tête… tout comme Montpellier. Très réalistes face à Toulouse (3-0), les hommes de Michel Der Zakarian continuent leur beau parcours. Gaëtan Laborde et Andy Delort, qui vient de marquer son cinquième but en autant de matchs ont de nouveau été les hommes providentielles pour les Sudistes.

Côté monégasque, l’ambiance est toujours morose. Si l’équipe de Thierry Henry n’a pas perdu alors qu’elle était menée (2-1) à un quart d’heure de la fin, elle n’a malgré tout pas réussi à faire mieux qu’un match nul (2-2) face à Dijon. C’est Glik qui a sauvé les siens d’une nouvelle défaite en Ligue 1, mais les vice champions de France sont 19e de. Ils comptent autant de points que la lanterne rouge, Guingamp, qui a elle aussi fait match nul (1-1) contre Strasbourg.

Paris maîtrise Marseille et égale un record

Dimanche, ce sont d’abord d’épatants Rémois qui se sont illustrés face à des Rennais plutôt décevants. Portés par le doublé d’Oudin les visiteurs ont terrassé les joueurs de Rennes (2-0) et en ont profité pour doubler leurs adversaires au classement. À 17h, c’est cette fois Nice qui s’est imposé à l’extérieur sur le terrain de Bordeaux (1-0). Le premier but de la saison de Cyprien a été suffisant pour des niçois qui gagnent plus à l’extérieur qu’à domicile (3 victoires sur leurs 5 derniers déplacements). Pour Bordeaux, c’est une semaine à oublier, car elle fut remplie de défaites.

Enfin à 21 heures, se jouait le choc tant attendu entre l’OM et le PSG. Les marseillais avaient-ils les moyens d’être les premiers à faire tomber les parisiens ? Au vu du résultat (0-2), non, au vu du contenu, il y avait peut-être matière à faire mieux pour les coéquipiers de Dimitri Payet. Thomas Tuchel avait décidé de faire des choix pour ce match, en se privant notamment de Mbappé et de Rabiot au coup d’envoi, car ils sont arrivés en retard à la causerie. Ces absences, qui ont modifié le 11 parisien ont eu pour incidence de gripper un peu la machine qui a eu du mal à se créer des occasions dans un Vélodrome comble (0-0 à la pause).

En deuxième mi-temps, le PSG s’est fait plus dangereux et l’entrée de Kylian Mbappé à l’heure de jeu à tout changé. Le champion du monde français a d’abord été buteur sur son 3e ballon (66e, 1-0) après une belle accélération face à Kamara mais a surtout été une constante menace. Tout comme Neymar qui offrira à Draxler le but du 2-0 à la dernière seconde, après un compte rondement mené. Grâce à cette victoire, la 11e consécutive depuis le début de la saison, Paris égale le record de Tottenham effectué lors de la saison 1960/1961, qui avait réalisé autant de victoires en autant de matchs avant de s’arrêter. Si le PSG l’emporte face à Lille au Parc ce vendredi, il rentrera un peu plus dans l’histoire en devenant le premier club des 5 grands championnats à gagner ses 12 premiers matchs d’affilée. Qui sera le premier à freiné les parisien en Ligue 1 ? Premiers éléments de réponses vendredi soir.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Ligue 1 Conforama