Rejoins-nous

Liga Santander

[Liga – 11ème journée] Alavés laisse filer Barcelone

Équipe surprise de ce début de saison en Espagne, Alavés s’est incliné ce week-end. Le Barça en profite pour prendre le large. Le Real lui, grappille quelques places, alors que l’Atlético s’est fait rejoindre dans les derniers instants. Résumé de la 11ème journée de Liga !

Se déplacer chez une équipe relégable n’est jamais chose facile. Le FC Barcelone pourra en témoigner. Sur la pelouse du Rayo Vallecano, les Barcelonais se sont fait peur. Très peur, même, car ils étaient encore menés au score à la 86e minute. Après sa master class dans le Clasico, Suarez a encore frappé pour l’ouverture du score (0-1, 11e). C’est pourtant le Rayo qui a montré les crocs par la suite avec des réalisations de Pozo (1-1, 35e) et de Garcìa (57e, 2-1). Portés par leur public les locaux ont longtemps cru à l’exploit. Et il aura fallu attendre la toute fin de match et l’entrée fracassante d’Ousmane Dembélé pour que le leader de la Liga se réveille enfin. L’attaquant tricolore a montré qu’il n’avait rien à faire sur le banc en égalisant d’une jolie volée (2-2, 87e) avant que l’intenable Luis Suàrez termine le succès catalan trois petites minutes plus tard (2-3, 90e).

Alavés distancé

Cette victoire blaugrana ne fait pas les affaires d’Alavés, la charmante équipe surprise de ce début de saison. L’équipe du Pays Basque s’est inclinée sur la pelouse d’Elbar (2-1) et laisse ainsi filer le Barça avec 4 points d’avance. Les coéquipiers de Manu Garcia, buteur, ont notamment souffert de l’exclusion de Duarte dès la 24ème minute. Ils restent bien accrochés au haut du tableau mais ont vu l’étau se resserrer et savent que, pour rester aussi haut dans le classement, il faudra continuer de gagner.

Séville et L’Atlético Madrid n’en profitent pas

Cette défaite d’Alavés pouvait permettre à Séville et surtout à l’Atlético Madrid de recoller aux basques de Barcelone au classement. Respectivement en déplacement sur les pelouses de Leganés et de la Real Sociedad, personne n’a su ramener mieux qu’un petit point. Les Sévillans n’ont pas réussi à trouver la faille du côté de San Sebastian (0-0), tandis que l’Atlético Madrid s’est fait rejoindre en fin de match. Contre Leganés, les hommes de Diego Simeone pensaient avoir fait le plus dur en ouvrant le score grâce à un golazo d’Antoine Griezmann. Mais l’équipe de la banlieue de Madrid ne s’est pas laissée abattre et a égalisé en fin de rencontre (1-1). Sévillans et Madrilènes partagent la place de dauphin avec Alavés. Les 3 équipes comptent le même nombre de point et se départagent à la différence de but.

Le Real au forceps

Après 5 longs matchs sans le moindre succès en Liga, le Real Madrid a retrouvé le goût de la victoire, samedi, au Bernabeu. Les Merengues affrontaient l’autre Real du championnat, le Real Valladolid, dont le nouveau président n’est autre qu’une ancienne icône de la Casa Blanca, le Brésilien Ronaldo.

Dans une opposition peu rythmée où le Réal n’a globalement pas dominé son sujet comme on l’attendait, la situation s’est débloquée en fin de match. Et ce fut grâce à un CSC, d’abord, inscrit par Olivas après une frappe de la jeune pépite Vinicius Jr (1-0, 83e), puis sur un pénalty, obtenu par Benzema et converti par Ramos (2-0, 88e). Grâce à ces 3 points, le Real remonte à la 6ème place, à 3 longueurs de la quatrième place européenne détenue par Alavés.

Dans les autres matchs du week-end, on notera le très rythmé Betis Séville – Celta Vigo (3-3) ou encore la victoire de Gérone sur la pelouse du FC Valence (0-1), à la peine cette saison et englué à la 15ème place de Liga.

 

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Liga Santander