Rejoins-nous

Serie A TIM

[Série A – 11e journée] À toute allure

Ce week-end, les gros de Série A n’ont pas traîné et n’ont pas fait de détail, à l’exception du Milan AC qui aura tardé pour l’emporter. L’AS Roma a elle été piégée par la Fiorentina sur son terrain tandis que le Chievo Vérone compte toujours 0 victoire après 11 matchs. 

C’est simple, les sept premiers du classement de Série A ont gagné ce week-end. Et la plupart l’ont fait sans trop de soucis. Commençons par le leader, la Juventus, qui aura, paradoxalement été l’une des formations qui se sera imposée le moins facilement, malgré pourtant avoir mis sur de très bons rails dès l’entame du match par Dybala (1-0, 1e), qui a marqué le plus but de la saison en Série A.

Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo vont pourtant se relâcher et voir leurs adversaires revenir au score par Galvão a la 36e avant néanmoins de reprendre l’avantage deux minutes plus tard grâce un but contre son camp du malheureux Bradaric (38e). En fin de match, Cuadrado donnera à ce succès difficile de la Vieille Dame une allure plus reluisante (3-1, 87e), sur un service de Ronaldo en contre-attaque. Avec cette nouvelle victoire, la Juve fait toujours la course en tête et elle reste sur un exceptionnel bilan de 10 victoires et un nul en 11 matchs de championnat.

Naples l’Inter et la Lazio se régalent

Les premiers poursuivants du champion en titre qui semble encore filer vers un nouveau scudetto, ce sont les napolitains. Avant d’affronter le PSG cette semaine en Ligue des Champions, les coéquipiers de Koulibaly auront vu Dries Mertens prendre feu. Le virevoltant attaquant Belge s’est en effet offert un triplé lors du large succès de son équipe (5-1) face à Empoli. Insigne et Milik sont les deux autres buteurs d’une équipe sicilienne en pleine forme, deuxième ex-aequo de son championnat et prête à recevoir Paris qui aura absolument besoin d’une victoire dans l’antre napolitaine pour continuer à croire en la qualification.

L’Inter, qui accueillera le Barça ce mardi, ne fut pas en reste ce week-end. Les milanais ont fait même mieux que Naples en marquant également 5 buts mais en gardant leur cage inviolée face à la faible équipe du Genoa. Gagliardini s’est offert un doublé pour les nerazzurri tandis que Joao Mario et Nainggolan ont alourdi le score dans les arrêts de jeu. Cinq réalisations pour l’Inter et aucune venant d’Icardi me diriez-vous ? Ce dernier était sur le banc, mis au repos par son entraîneur, avant l’échéance de cette semaine en Ligue des Champions. Ce succès permet à l’Inter d’être le dauphin de la Juve, à égalité avec Naples.

La Lazio de Rome qui aura, de son côté, une échéance en Ligue Europa cette semaine était aussi sur le terrain ce week-end. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que son adversaire de jeudi, l’Olympique de Marseille, est prévenu. Les romains n’ont fait qu’une bouchée de SPAL avec encore un doublé pour Ciro Immobile en moins de dix minutes (26, 35e) et un but de Parolo notamment. Au classement, la Lazio s’accroche tant bien que mal à la 5e place, qu’elle partage avec le Milan AC, à 4 points du duo.

Le Milan l’a attendu, mais l’a eu

Ce Milan AC, il aura lutter mais il aura vaincu. Face à la formation de l’Udinese, les joueurs de Gattuso ont tout tenté ou presque pendant 95 minutes se cassant les dents à chaque fois sur une défense irréprochable et imprenable, enfin, jusqu’à ce que la fin de match arrive. C’est à ce moment là que Nuytinck a été exclu laissant ses coéquipiers de l’Udinese à 10 et ce n’est que deux minutes plus tard que les rossoneri se sont fait justice grâce à Romagnoli (90+7, 1-0) dans une fin de match ou l’arbitre a voulu faire appel à la VAR pour validé le but avant de se rétracter, pour un but qui était de toute façon valable.

Ce fut piteux pour l’AC Milan mais au final le succès est là. Ce succès en championnat, cela fait maintenant 3 matchs que la Roma le recherche. Après son nul face à Naples la semaine passée, les Romains ont terminé leur affrontement face à la Fiorentina sur le même score (1-1). Cela aurait même pu être pire pour les joueurs de la capitale car Florenzi a égalisé a 5 minutes de la fin après l’ouverture du score sur pénalty de Veretout à la demi-heure de jeu. Les deux équipes sont respectivement 7e et 8e. Enfin, petit point Chievo Vérone. À l’inverse de la Juve qui n’a pas connu la défaite en Série A, les véronais n’ont pas connu la victoire et se sont encore inclinés cette fois face à Sassuolo (2-0). Ils comptent -1 point après 11 matchs suite à leur sanction de -3 points subit au début du championnat.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Serie A TIM