Rejoins-nous

Premier League

[Premier League – 12e journée] City s’adjuge le derby, Liverpool et Chelsea toujours invaincus

 Manchester City s’est offert le voisin mancunien, dans un match totalement maîtrisé. Liverpool se cale en dauphin tandis qu’Arsenal et Chelsea ont calé. La Premier League, auto désigné meilleur championnat du monde a encore livré de belles joutes ce week-end.

Le « Manchester Derby » nous réserve généralement des matchs de haute voltige. Le premier acte de cette saison 2018/2019 semblait cependant présager une différence de niveau entre les deux Manchester. D’un côté, City, leader de Premier League en forme étincelante, qui restait sur 12 buts marqués en 2 matchs et de l’autre Manchester United, qui n’arrive pas à enchaîner deux bons matchs et qui végète en milieu de tableau.

United voit rouge, City reprend le trône

Dès le début du match, on a senti que les Citizens étaient dans un grand jour. Dans une première demi-heure outrageusement dominée, les joueurs de Pep Guardiola ont ouvert le score par David Silva (1-0, 12e). Le reste du premier acte aura été ponctué d’une timide frappe de Martial… City a souhaité enfoncé le clou, et l’a fait dès le retour des vestiaires par Agüero, d’une frappe très puissante à bout portant, qui a transpercé De Gea (2-0, 48e). On se disait alors que les Reds Devils ne reviendront pas dans le match.

Mais c’était sans compter sur l’homme en forme du moment, Anthony Martial, qui a réduit le score sur pénalty (2-1), suite à une faute d’Ederson ur Lukaku, à peine entré en jeu. Dès lors, tout le stade s’est mis à se rappeler l’incroyable scénario de l’an passé, où United avait renversé City 3-2 après avoir été mené 2-0. Impensable pour les Skyblues, qui se sont appuyés sur un David Silva de feu pour plier le match en fin de rencontre, avec une action d’école conclue par Gündogan après 44 passes (!!) (3-1, 86e), et un centre génial du tout aussi génial Bernardo Silva. Ce succès de prestige pour Guardiola, permet à son équipe de reprendre la tête de Premier League, chipée quelques heures avant par Liverpool.

Liverpool fait le job

Car plus tôt dans la journée, Liverpool recevait la lanterne rouge, Fulham. Sans grande surprise, et sans un grand match, les Reds se sont assurés les 3 points d’abord par Salah (1-0, 40e), puis par Shaqiri (2-0, 51e). Un succès ultra logique face à des Cottagers largement en dessous des Reds. Liverpool continue son superbe début de saison en championnat, puisqu’après 12 matchs, ils comptent 9 victoires pour 3 matchs nuls et restent au contact de City.

Chelsea et Arsenal coincent

Coup d’arrêt pour les autres prétendants au trône en Angleterre. Après une belle série de victoires, les Gunners ont concédé un troisième match nul consécutif, cette fois à domicile contre Wolverhampton (1-1). Attention à ne pas retomber dans les travers de début de saison… Les Blues de Chelsea, eux aussi, ont lâché deux points face à Everton, dans un match sans but (0-0). On se contentera de remarquer deux anecdotes sur cette rencontre. La première est le record d’invincibilité de Maurizio Sarri pour un manager débutant en Premier League (12 matchs). La seconde, l’absence totale de joueurs anglais dans le 11 de départ de Chelsea, malgré la présence de « tant de jeunes talents anglais » dans l’effectif des Blues, comme l’a souligné Gary Lineker, ancienne gloire du football anglais.

Les Spurs recollent, Newcastle décolle

Dans les autres matchs, on notera la victoire de Tottenham à Crystal Palace (0-1), qui permet aux Spurs de recoller à un petit point de Chelsea, troisième. Autre bonne opération pour Newcastle, qui, grâce à sa victoire sur Bournemouth grappille 3 places (17 à 14e) et qui s’éloigne de la zone rouge à l’aube d’une nouvelle trêve internationale. Les joueurs auront intérêt à être en forme après celle-ci, car le rythme va s’accélérer, surtout en décembre !

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Premier League