Rejoins-nous

Ligue 1 Conforama

[Ligue 1 – 14e journée] Petite marge, grand bonheur

Ce week-end, le PSG, Monaco et Lyon, soit le podium de l’année dernière en Ligue 1, l’ont emporté sur la plus petite des marges (1-0). Bien que ces victoires aient une signification différente pour chacun, elles n’en demeurent pas moins importantes. Comme celle de Marseille à Amiens.

Une fois n’est pas coutume, la chronologie ne sera pas respectée, de la même façon que Florian Thauvin n’a pas respecté l’équipe d’Amiens. Dans le match du dimanche soir en Ligue 1, et alors qu’Amiens et son stade de la Licorne étaient diffusés pour la première fois en prime-time sur Canal+, l’attaquant marseillais a marqué un triplé lors de la victoire 3-1 de son équipe. Le match avait pourtant mal commencé pour les coéquipiers de Dimitri Payet, puisque ce sont eux qui étaient menés au score après 8 minutes de jeu, et une faute de main assez grossière de Steve Mandanda.

Mais un quart d’heure plus tard, Thauvin remettait donc les deux équipes à égalité grâce à une frappe en force au premier poteau, avant de doublé la mise en fin de match et même, de la triplé sur la dernière action de la partie après un contre bien mené. Le champion du monde français a réalisé son premier triplé de la saison pour porter son total de buts à 10. Il a aussi et surtout sorti une belle épine du pied à l’OM qui ne semblait pas en mesure de marquer sans lui.

Monaco, c’est pas trop tôt !

Avec cette victoire, l’OM reste 5e tandis qu’Amiens glisse à une dangereuse 16e place, avec un point d’avance sur la zone rouge et trois sur… Monaco. Les monégasques 19e au coup d’envoi de la journée le sont toujours à la fin de celle-ci mais ils l’ont enfin emporté ! Sur le terrain de Caen, un concurrent direct au maintien, les vice-champion de France s’en sont remis à un superbe coup franc de Falcao peu avant l’heure de jeu pour enregistrer une victoire (1-0) qui, même si elle ne fut pas parfaite, aura au moins le mérite de donner de la confiance à l’équipe. C’est la première depuis la première journée de Ligue 1 en août dernier ! Thierry Henry glane donc son premier succès en tant qu’entraîneur principal et Monaco revient à deux points de son adversaire du soir et de Dijon. Les dijonnais n’ont en effet pas réussi à faire mieux qu’un pauvre match nul (0-0) face à Bordeaux. Ils ont d’ailleurs eu de la chance que la VAR intervienne deux fois en leur faveur, refusant des buts girondins.

Dans les autres matchs du samedi soir, Nantes et Angers n’ont pas réussi à se départager (1-1), tandis que Nîmes est parvenu à s’imposer sur le terrain de Strasbourg (1-0) grâce à un but de Lybohy à la 71e minute. Guingamp, qui se déplaçait sur le terrain de Reims s’est lui aussi incliné (2-1). À 17h ce même samedi, le PSG accueillait Toulouse au Parc des Princes. Sans Neymar et Mbappé, les parisiens ont ronronné, plus encore après la sublime ouverture du score de Cavani (1-0, 9e). Le Matador a enchaîné un sombrero pied gauche avant de frapper pied droit pour crucifier la défense des visiteurs qui aura, par la suite su être solide sans pour autant parvenir à faire mieux. Au final, dans un match assez triste, le PSG l’emporte pour signer une 14e victoire en 14 matchs et s’assurer déjà pratiquement le titre de champion d’automne, avant de remporter sans aucun doute celui de champion de France…

Un derby fade

Vendredi soir, le match qui ouvrait cette 14e journée n’était autre que le derby entre l’Olympique Lyonnais et l’AS St-Étienne. Et le match, comme l’ambiance, a eu du mal a atteindre des sommets. Au final, c’est l’OL l’a emporté (1-0) petitement, grâce à une tête de Denayer sur un corner frappé par Memphis en deuxième période. Après l’expulsion mérité de Rafael en deuxième mi-temps pour un tacle qui ressemblait à tout sauf à un tacle, l’OL a subit mais n’a pas craqué. Anthony Lopes aura encore été grandiose dans les buts lyonnais, permettant aux coéquipiers de Nabil Fekir, transparent et sorti à la mi-temps, de prendre la deuxième place du championnat, en attendant les autres matchs.

À cette place de dauphin pouvaient prétendre Montpellier et Lille ce dimanche. Les premiers recevaient le Stade Rennais à 15h. Dans un match agréable, Ben Arfa a d’abord ouvert le score avant qu’Andy Delort n’inscrive un doublé pour les locaux, qui se voyaient déjà voler la place à l’OL. Mais, un penalty intelligemment gagné par Sarr en fin de match a permis aux visiteurs de ramener un point de la Mosson (2-2) et laisse Montpellier sur la 3e marche. Finalement, le grand perdant de ce week-end, c’est Lille. Les hommes de Christophe Galtié, qui jouaient sur le terrain de Nice, se sont fait surprendre par les joueurs de Patrick Vieira (2-0). Cyprien et St-Maximin ont été les deux buteurs des aiglons, qui continuent leur remontée fantastique après un début de saison chaotique. Nice est désormais 7e à trois points de Lille, qui a glissé à la 4e place. Tout est fragile en haut du classement, sauf pour le PSG, qui compte déjà 15 points d’avance sur son premier poursuivant.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Ligue 1 Conforama