Rejoins-nous

Ligue 1 Conforama

Les enjeux de la 19e journée de Ligue 1

Hormis l’affiche entre Bordeaux-Amiens qui se jouera dimanche, tous les matchs de la 19e et dernière journée de la phase aller de la Ligue 1 devraient se tenir samedi soir. Le PSG champion d’automne, recevra Nantes pour continuer son parcours exceptionnel. 

Enfin ? Après deux journées réduites à 4 ou 5 matchs joués car les conditions de sécurité n’étaient pas réunies pour que les rencontres se tiennent, la 19e journée de Ligue 1 va se dérouler sur le même week-end. Le multiplex de dix matchs prévu samedi soir à 21h, ne comptera que 9 matchs puisque la préfecture de gironde a demandé à ce que la rencontre entre Bordeaux et Amiens soit décalée au dimanche à 17h. Dans ce match, les amiénois auront la pression puisqu’ils sont au bord de la zone relégable tandis que les bordelais végètent dans le ventre mou du classement. Nul doute néanmoins, qu’ils voudront finir l’année en beauté devant un public qui se fait plus présent depuis quelques semaines.

Un podium PSG, LOSC, OL ?

Samedi, neuf matchs seront donc au programme du traditionnel multiplex de la phase aller. Entre les équipes à jours dans leurs matchs comme Lille (18 matchs joués), celles qui ont un match de retard comme Lyon ou St-Étienne (17) et celles qui en ont deux comme Montpellier ou le PSG (16), difficile de se donner une idée précise du classement. Une chose est sûre, Lille passera la trêve sur le podium. Opposés à Toulouse au Stade Pierre Mauroy, les hommes de Galtier auront pour objectif de boucler une superbe phase aller avec 37 points, un total qui fait partie des meilleurs du club en Ligue 1 à ce stade de la compétition.

De son côté l’OL, qui a connu une belle semaine entre sa qualification en huitièmes de finale de la Ligue des champions, son succès facile contre Monaco (3-0) et sa qualification pour les quarts de la Coupe de la Ligue, jouera contre Montpellier… un concurrent direct. Les hommes de Der Zakarian pourraient en effet doubler ceux de Génésio au classement en cas de victoire, le tout avec un match de moins ! Si les montpelliérains gagnent leurs matchs en retard, il ont une très belle carte à jouer sur le podium. Les sudistes, qui n’ont pas encore joué le PSG (match reporté) vont se tester contre un concurrent direct au vu de leur classement. La dernière fois qu’ils l’ont fait (face à Lille), ils se sont inclinés (1-0). Depay, Fekir & co savent quoi faire pour s’affirmer comme le véritable dauphin d’un intouchable PSG et repousser une belle équipe de Montpellier.

L’OM au bord de la crise

S’il y a bien un équipe pour qui ce match sera important (à moins que ce soit trop tard ?), c’est bien l’Olympique de Marseille. L’OM qui n’a plus joué en championnat depuis 2 matchs à cause des reports, a tout de même réussit entre-temps à se faire humilier par l’Apollon Limassol en Europa League alors qu’il était déjà éliminé, et à se faire sortir par Strasbourg en Coupe de la Ligue. En championnat, les coéquipiers de (l’énigmatique, comme le dit Stéphane Guy…) Kostas Mitroglou ne sont néanmoins pas encore largués. Face à Angers, Rudi Garcia pourrait jouer sa tête lui qui est sur la sellette après les résultat médiocre de son équipe : sur les 11 dernières rencontres, Marseille s’est incliné 8 fois ! En cas de défaite ou de match nul face à de solides angevins, il se pourrait que l’ancien entraîneur de l’AS Roma ne passe pas les fêtes à la tête de l’équipe phocéenne.

Les autres matchs mettrons aux prises Reims à Caen ou encore St-Étienne à Dijon. Les Stéphanois, cinquième de Ligue 1 peuvent encore rêver des places européennes tout comme Nice qui voyagera à Strasbourg. Les hommes de Patrick Vieira peuvent finir sur une bonne note une première partie de championnat qu’ils ont très mal commencé mais qu’ils ont bien rattrapé. Il faudra néanmoins pour les aiglons, régler le problème Balotelli dans la deuxième partie de saison. Strasbourg lui, réussit souvent bien à domicile et souhaitera sans aucun doute gagner devant un public toujours fidèle. Enfin, Rennes qui reste sur 4 victoires consécutives affrontera Nîmes dans un duel entre le 11e et le 10e.

Et le PSG dans tout ça ?

Dans le fin fond du classement, il y aura un match avec le couteau entre les dents puisque les deux derniers de Ligue 1 vont s’affronter. Monaco recevra en effet Guingamp pour ce qui s’apparente à une affiche de survie. En cas de défaite, les guingampais aurait un retard de 8 points sur le premier non-relégable et ils diraient déjà quasiment adieu à la Ligue 1. L’ASM de son côté a tout intérêt à l’emporter pour continuer de croire au maintien dans une saison qui est déjà à oublier. La qualification des joueurs de Thierry Henry pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue cette semaine pourront au moins leur donner un peu de confiance avant ce match de la peur.

Et puis, au sommet de la Ligue 1 et presque déjà champion à mi-saison, le PSG défiera Nantes au Parc. Pour le dernier match de l’année dans l’antre qui aura vu le plus de victoires à domicile en Ligue 1 au cours de cette année 2018, Paris pourra dérouler. Face à des Nantais plus inconstants depuis que l’effet « nouveau coach » s’est estompé, les hommes de Thomas Tuchel pourraient finir la première moitié de la saison invaincu. Bien qu’ils leur reste deux matchs à jouer pour la phase aller qui devraient avoir lieu au mois de février voir après, les joueurs de la capitale compte une avance confortable en haut du classement. Et en continuant sur ce rythme, ils pourraient être couronnés champions fin mars, début avril.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Ligue 1 Conforama