Rejoins-nous

Premier League

[24e Journée Premier League] Les gros se sont fait chahuter

La 24e journée de Premier League n’aura pas été de tout repos pour les clubs du Top 6, puisque seulement deux d’entre eux se sont imposés. Ces matchs ont été marqués par le vibrant hommage au disparu Emiliano Sala, lors du déplacement de Cardiff City à Arsenal.

Le football avait peu d’importance mardi 29 janvier 2019 au moment d’ouvrir la 24e journée de Premier League. En déplacement à Arsenal, Cardiff City pleurait la disparition de l’un des siens, et c’est toute la planète du football qui se joignait aux Gallois avec une minute d’applaudissements respectée pour rendre hommage à l’Argentin Emiliano Sala, disparu la semaine passée à bord de l’avion qui le ramenait vers son nouveau club. Si l’émotion fut grande, les Bluebirds, toujours relégables, se sont néanmoins inclinés chez les Gunners (2-1). Grâce à Aubameyang (66e, 1-0) sur pénalty et Lacazette (83e, 2-0) après un superbe rush solitaire, Arsenal a fait une très belle opération et est remonté à la 4e place (47 points). Pour les visiteurs, Mendez-Laing a sauvé l’honneur dans le temps additionnel (90e+3).

Dans le milieu de tableau, Everton a enregistré sa troisième victoire de la saison à l’extérieur en s’imposant par la plus petite des marges sur la pelouse de la lanterne rouge Huddersfield grâce à une réalisation du brésilien Richarlison, moins bon depuis quelques matchs après un début de saison tonitruant, en tout début de rencontre (3e, 1-0). Les Toffees ont tenu malgré l’expulsion du Français Lucas Digne en seconde période. Dans le même temps, Wolverhampton se défaisaient facilement de West Ham (3-0) dont un doublé de Jimenez.

Fulham sort la tête de l’eau, City faute

Le score fleuve de cette journée anglaise est à mettre au crédit du match entre Fulham et Brighton (4-2), deux équipes qui trustent le bas du classement. Si Brighton pouvait y croire après le doublé de Murray d’entrée de partie (3e, 17e, 2-0), le retour des vestiaires fut fatal aux Seagulls, acculés : Chambers redonnait de l’espoir aux siens (47e, 2-1) avant que Mitrovic n’inscrive un doublé de la tête (58e, 74e, 3-2). C’est enfin Luciano Vietto (79e), l’attaquant prêté par l’Atlético Madrid, qui parachevait le travail pour les hommes de Claudio Ranieri, toujours avant-derniers du championnat avec 17 points.

Un peu plus tard dans la soirée, les clubs de Manchester se retrouvaient en difficulté. Sur le terrain de Newcastle, Manchester City pouvait rester dans la course au titre. Tout semblait tracer après l’ouverture du score d’Agüero 24 secondes après le coup d’envoi (1-0, 1e). Et pourtant. Les hommes de Pep Guardiola étaient rejoints au score à la 66e après un but de Rondon (1-1), avant que Ritchie n’enfonce le clou sur penalty (80e). Battus (2-1), les Citizens enregistrent leur 4e défaite de la saison en championnat et accusent désormais cinq points de retard sur le leader Liverpool.

Quant aux voisins de Manchester United, le temps s’est couvert après une série incroyable de 8 victoires sur les 8 derniers matchs, face à Burnley (2-2), pourtant modeste 17e de Premier League. Menés 2 buts à 0 à la 86e minute, la défaite était même proche pour les hommes d’Ole Gunnar Solskjaer, habitué à mener à ce moment du match, depuis sa nomination. Grâce à Barnes (51e, 1-0) et Woods (81e, 2-0), les Clarets y ont longtemps cru. Mais dans le « Fergie time » Pogba a redonné de l’espoir aux siens en transformant un pénalty (87e, 1-2) avant que Lindelöf, n’égalise (90e+2, 2-2), délivrant ainsi Old Trafford.

Liverpool grappille, Chelsea en perdition, Tottenham en embuscade

Mercredi, Bournemouth accueillait Chelsea dans une rencontre où le suspense, qui tenait encore à 0-0 à la mi-temps, a volé en éclat en seconde (4-0). Joshua King y est allé de son doublé pour les locaux (47e, 74e) alors que Brooks (64e) et Daniels (90e+5) aggravaient la marque. Les Blues pointent à la 5e place du championnat, à égalité de points avec Arsenal (47 points), mais avec une différence de but moins bonne. En lutte pour le maintien, Southampton et Crystal Palace se sont neutralisés (1-1) tandis que le leader Liverpool recevait Leicester.

Les Reds ont manqué une occasion de prendre sept points d’avance au sommet en concédant le match nul (1-1). Mané avait pourtant ouvert le score en tout début de match (3e). Mais Maguire égalisait juste avant la pause (45e+1). Néanmoins, ce résultat nul permet aux Redes de prendre un point d’avance de plus sur Manchester City, défait à Newcastle la veille. Liverpool compte 5 points d’avance sur le champion en titre et est plus que jamais en course pour remporter son premier titre depuis quasiment 30 ans.

Enfin, Tottenham a réalisé une belle opération en gagnant à domicile contre Watford (2-1). Après un but de Cathcart en première période (38e, 0-1), les Spurs se sont défaits du piège adverse dans les dix dernières minutes de jeu grâce à Son (80e, 1-1)  fraichement rentré et de la Coupe d’Asie et Llorente (87e, 2-1). Ils conservent donc leur troisième place sur le podium avec sept points d’avance sur Arsenal et Chelsea.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Premier League