Rejoins-nous

Ligue 1 Conforama

Les enjeux de la 23e journée de Ligue 1

Le match, le choc de ce week-end de Ligue 1 c’est évidemment la réception du PSG par l’Olympique Lyonnais. Mais dans les autres rencontres St-Etienne pourrait provisoirement se placer sur le podium et Lille devra continuer d’avancer. En bas Monaco va jouer gros face à Toulouse.

Seuls huit matchs seront au programme la 23e journée de Ligue 1 pour ce week-end, deux d’entre eux ayant du être reportés pour arrêté préfectoral. Ainsi, le dernier de Ligue 1 Guingamp ne se déplacera pas sur le terrain de Bordeaux, et Caen n’accueillera pas Nantes. Pour la première des deux parties, la date du report n’est pas encore connue tandis que pour la seconde, le match se jouera le mercredi 13 février à 19h. Sinon, il y a quand même des matchs à commencer par l’alléchante affiche entre Lille et Nice ce vendredi soir.

Marseille à la relance en clair  ?

Le LOSC, qui a pour coutume de jouer le vendredi soir reçoit au stade Pierre Mauroy une équipe de Nice qui se maintient autour de la 7e place, opportuniste en cas de faux pas à l’avant. Face à des lillois en confiance, malgré un coup de moins bien dans le jeu (en atteste les deux victoires poussives 2-1 contre Strasbourg et à Marseille), les niçois ont une carte à jouer. Pour cela, il faudra que les hommes de Patrick Vieira soient efficaces, ce qu’ils peinent souvent à être malgré en jeu en net progrès comparé au début de la saison. Ce match sera aussi l’occasion de voir à l’oeuvre deux des beaux techniciens de la Ligue 1 entre Nicolas Pépé et Allan Saint-Maximin. Mais à qui le dernier mot ?

Samedi, le match prévu à 17h entre Reims et Marseille se jouera finalement à 21h… en clair sur C8 ! En effet, la chaîne a annoncé la bonne nouvelle au début de la semaine. L’occasion pour l’OM de se relancer ? C’est ce qu’espère tout un peuple qui a vu partir cette semaine (le regretté) Mitroglou pour Galatasaray mais qui comptera surtout sur Mario Balotelli, auteur de son premier but la semaine dernière face à Lille. Les hommes de Garcia qui comptent le même nombre de points que ceux de David Guion (31) et un match en retard, pourrait se servir de ce match comme d’un tremplin pour une fin de saison où ils vont devoir aller accrocher une place européenne. Florian Thauvin ne sera en tout cas pas du voyage pour Marseille, lui qui a été suspendu par la ligue après son carton rouge.

Pendant que l’OM commencera son match, Monaco sera en train de jouer sa deuxième mi-temps et espère bien être toujours à 11… Face à Toulouse à domicile, les monégasques toujours 19e, doivent vraiment gagner s’ils veulent continuer de croire à un maintien possible. Et contre un concurrent direct, une victoire ne ferait pas de mal à un groupe qui s’est fait sortir en demi-finale de la coupe de la ligue cette semaine contre Guingamp. Angers et Dijon s’affronteront aussi dans une partie importante pour le maintien, tandis qu’Amiens, 18e, se déplacera en Bretagne à Rennes, avec l’ambition d’accrocher un résultat.

Lyon, peut-il le faire ?

Dimanche, à 15 heures, c’est le derby de la paillade. Nîmes reçoit Montpellier et nul doute que ce sera chaud. Hormis le vol d’une bâche montpelliéraine par les supporters nîmois, c’est sur le terrain que ça sera aussi brûlant. Les joueurs de Nîmes, qui s’étaient fait corriger à l’aller (3-0) voudront sûrement se venger aux Costières. À 17h, St-Étienne sera aux prises face à Strasbourg pour un match du haut du classement. Si en Angleterre le match entre le 4e et le 5e donnerait un Arsenal-Chelsea, en France il faudra se contenter de ces deux équipes en forme. Le vainqueur de cette rencontre se positionnera comme un candidat sérieux à l’Europe et comme un outsider au podium.

Enfin, dimanche soir, l’OL accueille le PSG dans un Groupama Stadium qui sera, à n’en pas douter, plein à craquer. Une question sera en suspend : les lyonnais seront-ils la première équipe à battre Paris cette saison en Ligue 1 ? Il n’est fou de l’envisager tant les lyonnais sont souvent présents dans les gros matchs et ils l’avaient fait l’année dernière avec une victoire 2-1. Privé de Neymar et de Verratti, le PSG ne viendra pas sans arme et s’appuiera notamment sur Mbappé qui avait claqué un quadruplé (!) au match aller lors du superbe succès des parisiens (5-0). Ce match sera aussi un test important pour les deux équipes en vues des échéances européennes qui les attendent, face à Barcelone pour l’OL et contre Manchester United pour le PSG.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Ligue 1 Conforama