Rejoins-nous

Liga Santander

[Liga – 22e journée] Le Barca et l’Atletico calent, le Real en profite

Grâce à un Benzema en grande forme et une fois de plus buteur, Le Real Madrid s’impose face à Alavés (3-0) et profite des faux pas de l’Atletico et du Barca pour recoller au classement.

Trois jours après sa remontada (victoire 6-1) exceptionnelle face au FC Séville lors du quart de finale retour de la coupe, le Barca recevait Valence au Camp Nou ce samedi et avait l’occasion de prendre le large sur son dauphin, l’Atletico Madrid. Pour ce match, Valverde a décidé de faire tourner son effectif (Lenglet, Arthur, Alba sur le banc). Il l’a payé, puisqu’il n’a pris qu’un point (2-2). Et Lionel Messi a terminé la rencontre touché à la cuisse droite. La soirée n’a donc pas été bonne pour les Catalans.

Valence, lui aussi qualifié pour le dernier carré de la Coupe d’Espagne, a même mené 2-0 après des buts de Gameiro (trouvé par Rodrigo Moreno) et Parejo (sur un penalty concédé par Sergi Roberto). Sans Diakhaby (suspendu) ni Gaya (blessé) et sauvée par son poteau (43e, Roberto), la défense du VCF a évidemment souffert.

Neto s’est imposé devant Coutinho (27e), Messi (46e), Alena (53e). Mais il n’a rien pu faire sur le penalty de Messi (39e) et sur une autre frappe placée de l’Argentin (64e). Ce dernier a marqué vingt et une fois et donné dix passes décisives en vingt matches joués de Liga cette saison ! C’est la onzième saison de suite qu’il atteint la barre des 20 réalisations en Championnat d’Espagne. Malgré son génie, le Barça a donc perdu deux points précieux à domicile.

Le Betis fait chuter l’Atletico

Du coup, les hommes de Simeone avaient l’occasion de revenir à 3 points des blaugranas. Après 18 matches sans défaite en Liga, l’Atletico Madrid est tombé sur le terrain du Betis Séville ce dimanche (0-1). Deuxième du Championnat, il n’a donc pas pu profiter du ralentissement du Barça.

Auteurs d’un seul tir cadré, les Colchoneros n’ont jamais pu développer leur jeu en l’absence des milieux Saul Niguez et Koke (blessés). Aligné d’entrée, Thomas Lemar a encore beaucoup déçu. Oblak, qui a réalisé une belle parade sur une tête de Feddal (2e), n’a pu qu’effleurer le penalty d’un Canales encore excellent (65e). À la 52e, Griezmann a manqué une très grosse occasion. Le Français a aussi expédié un tir enroulé du gauche sur le poteau andalou (66e). Peu avant, à la 55e, l’Atletico aurait pu bénéficier d’un penalty via la recrue Alvaro Morata, mais l’arbitre n’a rien sifflé.

Ce succès obtenu sans Lo Celso ni Loren (ménagés en vue de la demi-finale aller de Coupe d’Espagne contre Valence, jeudi) permet au Betis de remonter à la 6e place.

Benzema dépendance ?

Dimanche soir, le Real Madrid avait une belle occasion de se rapprocher de la tête de la Liga. Et les madrilènes n’ont pas laissé passer l’occasion contre Alavés (3-0), qui avait remporté leur duel lors de la phase aller (1-0).

Karim Benzema a ainsi ouvert le score de très près, bien servi par Reguilon (30e). C’est le sixième but en quatre matches toutes compétitions confondues pour l’attaquant français, qui marche sur l’eau. Impliqué sur le coup, le jeune Brésilien Vinicius a aussi marqué à la 80e, à l’affût sur un centre d’Asensio mal repoussé par la défense. Dans les arrêts de jeu, Odriozola a trouvé l’ancien Lyonnais Mariano Diaz, plein axe, pour une tête puissante. Septièmes, les visiteurs ont cadré une seule fois, mais Courtois a sorti une belle parade (65e). Invisibles en première période, ils ont été plus fringants après la pause mais n’ont pas cadré leurs grosses occasions.

Le Real vient d’enchaîner quatre victoires en Liga et se retrouve à deux points de son voisin madrilène, qu’il affronta le week-end prochain. Il se présente en pleine forme pour la demi-finale aller de Coupe d’Espagne contre le Barça. Marcelo, Carvajal et Kroos, ménagés ce dimanche, seront prêts.

Le FC Séville n’y arrive plus…

Le Celta Vigo n’est pas mort. En crise après cinq défaites de suite, premier relégable, toujours privé de son buteur Iago Aspas, le club galicien a battu le Séville FC (1-0) ce week-end. Sofiane Boufal, l’ancien Lillois désormais au Celta, s’est procuré la plus belle occasion de la triste première période, à la suite d’un déboulé sur l’aile gauche (44e). C’est le Turc Yokuslu, de retour après une blessure à un pied, qui a marqué pour le Celta à la réception d’un corner qui n’a pas été repoussé par André Silva au premier poteau (73e).

Le Séville FC a eu plusieurs occasions d’ouvrir le score mais le Français Ben Yedder n’a pas été en réussite. À la 57e, il a échoué sur Blanco Ruben, pour le seul tir cadré des visiteurs dans toute la rencontre. À la 69e, l’ex-Toulousain a tiré sur le poteau. Quatrièmes, les Andalous ont gagné un seul match sur les six derniers en Liga…

Dans les autres rencontres, Villarreal a encore gâché, cette fois face à l’Espanyol Barcelone. Le sous-marin jaune, qui menait pourtant 2-0 a vu les visiteurs revenir à 2-2 en fin de match. Villarreal reste avant dernier de Liga, juste devant Huesca qui s’est pourtant brillamment imposé (4-0) face à Valladolid. De son côté, Eibar a étrillé Gérone (3-0) dimanche tandis que la Real Sociedad a battu l’Athletic Bilbao (2-1).

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Liga Santander