Rejoins-nous

Serie A TIM

[Série A – 22ème journée] Du grabuge chez les ténors, sauf à Naples

Un week-end plein de rebondissements en Italie. La Juve a concédé le nul, l’Inter a perdu à domicile. Naples est la seule équipe à s’imposer dans les cinq premiers. Tour des pelouses de la 22e journée de Série A !

Toujours invaincus cette saison, les Bianconeris pensaient que ce match face à Parme allait être une simple formalité. La première mi-temps commence comme prévu par une forte domination de la Juve, qui ouvre le score par Cristiano Ronaldo à la 36ème minute (1-0). On se dit alors que Parme ne va être qu’une nouvelle victime à l’Allianz Stadium.

Mais c’était sans compter sur l’abnégation des Parmesans. Si Rugani a permis à Turin de prendre le large (2-0, 63e), les visiteurs n’ont rien lâché. Barilla (qui a bien sa place parmi les parmesans….) a réduit la marque (2-1, 65e), avant de voir CR7 s’offrir un doublé (3-1, 66e). Le Portugais en a d’ailleurs profité pour devenir le meilleur buteur de la Série A avec 17 réalisations. Ensuite est venue l’entrée en scène de Gervinho. L’attaquant ivoirien a profité des espaces dans la défense turinoises pour marquer une première fois (3-2, 73e) avant d’arracher le match nul dans les ultimes secondes (3-3, 90+3). Léger coup d’arrêt pour la Juventus qui voit le Napoli revenir à 9 points.

Naples ne se Gênes pas

Car de leur côté, les Napolitains ont retrouvé de l’appétit. Après un nul concédé lors de la dernière journée face au Milan AC (0-0) le Napoli n’a cette fois fait qu’une bouchée de la Sampdoria de Gênes au San Paolo (3-0). Milik et Insigne ont assommé les visiteurs en une minute grâce à des réalisations en première période (25e, 26e) avant de tranquillement gérer leur avance. Juste avant le coup de sifflet final, Verdi a lui aussi fait tremblé les filets pour donner un avantage plus conséquent au score, et s’assurer une place confortable, néanmoins entre deux eaux. Trop loin de la Juve, mais confortablement devant le 3e.

L’Inter coince encore

Du côté de l’Inter Milan, on commence à s’inquiéter… Solidement installés à la troisième place, les Nerazzurri pourraient voir leur avance fondre comme neige au soleil. Les joueurs de Luciano Spalletti ont concédé une nouvelle défaite, cette fois à domicile contre le relégable Bologne (0-1). L’Inter n’a plus gagné depuis 3 matchs en championnat et voit le rival de l’AC Milan revenir à 4 petits points. Pire, dans le jeu, les intentions ne sont pas bonnes, et les joueurs de Spalletti peinent à se procurer de belles occasions. Attention…

Romains et Milanais se quittent bons amis

Le choc du week-end opposait l’AS Roma (5e) à l’AC Milan (4ème). Les Romains avaient à cœur de briller à domicile, quelques jours après avoir été humiliés en Coupe d’Italie par la Fiorentina (1-7). C’est bien eux qui sont mieux rentrés dans ce match et qui ont dominé les vingt premières minutes. Mais l’efficacité était du côté des Milanais, qui ont ouvert le score par l’excellent Piatek (0-1, 26e). Bien aidés par un Donnaruma très en forme, les Milanais ont résisté aux nombreux assauts romains, mais finiront par céder en début de seconde période par Zaniolo (1-1, 46e). Les deux ténors de Série A se quittent sur un match nul qui leur permet de grappiller leur retard sur l’Inter Milan.

Beaucoup de matchs nuls dans les autres matchs du week-end. En effet, il n’y a pas eu de vainqueur entre Empoli et le Chievo (2-2), la Spal et le Torino (0-0), l’Udinese et la Fiorentina (1-1) et le Genoa et Sassuolo (1-1). De leurs côté, l’Atalanta et la Lazio jouent ce lundi soir, respectivement contre Cagliari et Frosinone. Le week-end prochain, La Juventus se déplacera à Sassuolo, l’Inter à Parme, Naples à la Fiorentina et la Roma à Vérone. Milan recevra Cagliari.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Serie A TIM