Rejoins-nous

Serie A TIM

[Serie A – 23e journée] Statut quo au sommet

La Juventus Turin toujours dominatrice, Naples qui marque le pas et une lutte à l’Europe acharnée, on fait le point sur ce qu’il ne fallait pas manquer de la 23e journée de Serie A en Italie.

C’est exceptionnellement en plein milieu de la semaine qu’a débuté cette nouvelle journée de championnat italien. La Lazio Rome affrontait Empoli ce jeudi 7 février et la confrontation a tourné en faveur du mieux classé des deux clubs, la Lazio s’imposant 1 but à 0 (Caicedo sur penalty, 42e) pour conserver la 7e place au classement (38 points), très proche du podium. Le lendemain, l’autre club de la capitale et grand rival, l’AS Rome, souffrait mais faisait preuve de réalisme sur la pelouse de la lanterne rouge, le Chievo Vérone. Grâce à des réalisations d’El Shaarawy (9e), Dzeko (19e) et Kolarov (51e), la Roma renouait avec la victoire après deux matchs nuls, restait à égalité de points avec la Lazio (38 points) mais conservait la 6e place à la différence de buts.

Naples, seul cador accroché

Dans le haut du tableau, seul Naples, actuellement dauphin de Serie A, a été accroché sur le terrain de la Fiorentina (0-0) malgré une large domination. Un match nul au goût de défaite pour les Napolitains qui comptent désormais 11 points de retard sur la Juventus Turin. Car du côté des concurrents directs, les clubs milanais eux n’ont pas flanché : l’Inter Milan a commencé par l’emporter à Parme (0-1). Sans victoires ni buts inscrits en 2019, les Interistes ont parfaitement réagi, délivrés par Martinez (79e) en fin de rencontre, sa quatrième réalisation de la saison. Les hommes de Luciano Spalletti confortent ainsi leur troisième place sur le podium (43 points). Même réussite pour l’AC Milan, vainqueur à domicile de Cagliari (3-0). Avec quatre points de retard sur son ennemi juré, l’autre club de Milan reste à portée après un match sans suspense, maîtrisé de bout en bout, où Ceppitelli a ouvert le score contre son camp (13e) avant que les recrues Paqueta (22e) et Piatek (63e) n’achèvent le travail. L’attaquant polonais arrivé cet hiver à Milan en provenance du Genoa continue de marquer. Il a inscrit ce dimanche son 14e but de la saison.

Dans les autres rencontres du dimanche, belle opération également pour l’Atalanta Bergame, toujours dans la course à l’Europe après sa victoire à domicile contre Spal (2-1). En difficulté après l’ouverture du score de leur ex-joueur Petagna de la tête à la 8e minute, les Lombards ont réagi en deuxième période par l’intermédiaire d’Ilicic (57e) et du 9e but en 2019 de Zapata (79e), son 15e en championnat. Ils restent cinquièmes avec 38 points. Dans le bas du tableau, Bologne et le Genoa se sont quittés sur un match nul (1-1). Si Destro avait ouvert la marque de la tête (17e), le Danois Lerager, prêté par Bordeaux au Genoa, égalisait rapidement, lui aussi de la tête suite à un corner (33e), pour son deuxième match sous ses nouvelles couleurs.

Avant-dernier au classement (16 points) et relégable, Frosinone soufflait en s’imposant sur le terrain de la Sampdoria de Gênes (0-1) grâce à une réalisation de Ciofani (25e) en première période. Même score pour le Torino face à Udinese. Si le gardien turinois, l’ancien portier parisien Sirigu, s’est montré impérial avec notamment un penalty arrêté en deuxième période, Aina de la tête a inscrit le seul but du match (31e).

La Juve, seul au sommet

Enfin, c’est sans surprise que la Juventus Turin a enregistré une nouvelle victoire à son compteur, cette fois sur la pelouse de Sassuolo (0-3). Leader incontesté de Serie A (63 points), la Juve n’a pas eu la partie facile mais a fait preuve d’un réalisme absolu grâce à Khedira (23e) après une frappe repoussée de la superstar Cristiano Ronaldo, un but du Portugais (70e) et une réalisation en fin de match du remplaçant Can (86e). Une 20e victoire en 23 journées et un 20e but toutes compétitions confondues cette saison pour le Portugais CR7. Rien ne semble pouvoir empêcher les Turinois de décrocher un nouveau titre cette saison, le huitième consécutif depuis 2012.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Serie A TIM