Rejoins-nous

Ligue 1 Conforama

[Ligue 1 – 25e journée] Lille ralenti, Marseille accélère

La 25e journée de Ligue 1 aura quelque peu fait bouger les choses en haut du classement même si le podium est resté le même. En bas, Monaco se réveille mais reste en danger, comme quelques autres équipes.

Avec des buts comme ça, c’est tout de suite plus simple. L’Olympique Lyonnais qui jouait dès vendredi soir face à Guingamp, s’est rassuré après sa défaite à Nice, en l’emportant (2-1). Dominateurs tout le match, les lyonnais se sont quand même fait peur en fin de rencontre, mais il avait fait la différence dans une première mi-temps où auront été marqué tous les buts. Terrier a d’abord fait parler la poudre au quart d’heure de jeu, d’une superbe reprise après une frappe de Fekir repoussée, avant qu’Eboa Eboa n’égalise de la tête sur corner (1-1, 21e). Le capitaine de l’OL Nabil Fekir, qui sera absent lors du match aller face au FC Barcelone en huitième de finale de la Ligue des Champions ce mardi, a alors pris les choses en main et a redonner l’avantage à son équipe d’une frappe splendide du gauche en dehors de la surface (2-1, 35e). Cette victoire permet aux Gones de conserver leur troisième place et de se rapprocher de Lille. Plus tôt, ce vendredi, Nîmes avait enfoncé Dijon (2-0), qui glisse à la 18e place.

L’OM enchaîne, Monaco aussi

Samedi, Marseille recevait Amiens à 17h, au Vélodrome. Et l’OM ne s’est pas privé pour enchaîner une troisième victoire consécutive, après Bordeaux et Dijon. C’est en six minutes que les marseillais ont fait la différence grâce à des réalisations de Thauvin (19e, 1-0) et Balotelli (25e, 2-0). Le premier a dont inscrit sont 4e but en deux matchs de championnat contre les amiénois cette saison tandis que le second vient de marquer son 3e but sous ses nouvelles couleurs. Le ciel semble s’éclaircir un peu au dessus Marseille, bien que ces succès contre des équipes supposées moins fortes ne soient pas encore totalement convainquant. Malgré tout, l’OM remonte à la 4e place.

Une équipe qui est bien plus convaincante en revanche, c’est Monaco. L’ASM, qui truste le bas du classement depuis le début de la saison, est enfin sorti de la zone rouge à la faveur de sa victoire contre Nantes (1-0). Gelson Martins, l’une des nombreuses recrues hivernale a été l’unique buteur de la rencontre. Les hommes de Jardim se donnent un peu d’air, mais savent bien que le combat pour le maintien est encore long et va être hargneux. Néanmoins, il faut noter que les monégasques sont sur le bon chemin. Dans le même temps samedi soir, Nice se faisait fesser sur le terrain d’Angers (3-0). Allan St-Maximin, absent de dernière minute a manqué pour des niçois qui ont manqué une bonne occasion de rester au contact des équipes de tête. Cela n’a d’ailleurs pas manqué de faire réagir son entraîneur Patrick Vieira.

Lille concède le nul, Mbappé glace le chaudron

Dimanche, c’est Bordeaux qui est sorti vainqueur du derby de la Garonne. Les Bordelais, pourtant mals en point (comme les toulousains), s’en sont remis à un but tardif de Jimmy Briand (2-1, 82e) pour remporter une victoire qui fait du bien. Avant cela, les deux équipes ont eu leurs opportunités et Cahuzac avait répondu à l’ouverture du score de Basic. Dans le même temps, Caen et Strasbourg se sont séparés sur le score de 0-0 dans un match qui n’aura pas fait lever les foules.

Pour Lille contre Montpellier, le score a été le même (0-0). Mais à l’inverse de la rencontre à Caen, ce match a fait lever la foule, notamment lorsque Nicolas Pépé a envoyé une lourde frappe peu après l’heure de jeu. Néanmoins, les supporters lillois se sont vite rassis après qu’ils aient vu le tir de leur meilleur buteur heurter le poteau de Lecomte. C’est la 12e fois que Lille touche du bois cette saison, plus que n’importe quelle équipe. Au classement ce résultat face à un Montpellier venu chercher le point du match nul, laisse les Dogues à la 2e place, avec 4 points d’avance sur Lyon. À 17h, Rennes, émoussé de son match nul en Europa League face au Betis Séville jeudi (3-3), a perdu face à Reims (2-0). Dia et Oudin ont été les bourreaux des hommes de Stéphan.

Enfin, à 21h, le PSG se déplaçait sur le terrain de St-Étienne. Le leader incontesté du championnat, qui sort d’une victoire face à Manchester United à Old Trafford (2-0), a montré quelques signes de fatigue dans une première période assez ennuyante. Après la pause, les choses se sont un peu plus animées, surtout lorsque Kylian Mbappé a surgit pour inscrire d’une magnifique reprise acrobatique, l’unique but de la rencontre (1-0, 73e). Le chaudron s’est alors éteint et les stéphanois n’ont pas réussi à revenir au score malgré quelques situations. Au classement, ils laissent leur quatrième place au profit de Marseille.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Ligue 1 Conforama