Rejoins-nous

Ligue 1 Conforama

Les enjeux de la 26e journée

Alors qu’il ne reste qu’un tiers de la Ligue 1 à jouer, le podium semble s’être dessiné bien que l’une des équipes poursuivantes peu espérer réaliser un come-back. En bas, Guingamp et Caen devront jeter leurs dernières forces dans la bataille de la survie.

Dès ce vendredi, c’est la survie contre l’Europe. Dijon et St-Etienne qui se sont déjà affrontés deux fois (championnat et Coupe de France) remettent le couvert. Le 18e face au 5e, chacun a des souhaits différents. Pour les dijonnais il s’agira de réussir le même match qu’en Coupe, où ils avaient gagné 6-3 sur le terrain des stéphanois. Pour ces derniers, il ne faut plus perdre de points en route sous peine de voir le podium s’éloigner. Et sur ce podium, Lille est installé et bien accroché. Le LOSC est toujours le dauphin du PSG, et est assuré de le rester au moins une journée de plus.

En effet, les lillois comptent 4 points d’avance sur Lyon qui jouera dimanche soir. Face à Strasbourg où ils se déplacent, les hommes de Christophe Galtier devront trouver plus de solutions qu’au match aller (0-0). Leao, en forme dernièrement pourrait être l’un des atouts des Nordistes de même que Nicolas Pépé, muet le week-end dernier face à Montpellier (0-0). En face, Strasbourg perd de plus en plus de points, et si les hommes de Laurey ne sont pas décrochés ils vont devoir faire tomber les lillois pour espérer remonter.

Samedi en douceur…

Lille peut espérer au mieux la deuxième place, car pour la première, le PSG semble intouchable. Les parisiens, qui l’ont facilement emporté en match en retard cette semaine contre Montpellier (5-1), reçoivent Nîmes. Face au promu, qu’ils avaient battu à l’aller (3-1) avec l’expulsion de Mbappé en fin de match, le PSG devrait être assez tranquille. Avec 15 points d’avance et encore un match de retard sur son dauphin, Paris a le temps de voir venir.

À 20h, la lanterne rouge Guingamp mettra de nouveau sa peau en jeu, cette fois contre Angers. Derniers, les guingampais ont 5 points de retard sur le premier non relégable Dijon et semblent dans la charrette depuis belle lurette. L’autre match du soir opposera Amiens qui joue pour le maintient face à Nice, où la situation est tendue entre le coach Patrick Vieira et le meilleur buteur Allan St-Maximin. Les Picards ont une carte à jouer, car les Aiglons ont du mal à marquer.

…Dimanche en apothéose

Dès 15h dimanche, Nantes affronte Bordeaux. Les bordelais viennent de prendre 4 points en deux matchs, ce qui leur fait du bien, mais ils restent très médiocres. En face Nantes ne va pas forcément mieux et a beaucoup plus de mal à marquer, surtout depuis que Sala n’est plus là. Dans le même temps, Caen et Toulouse joueront pour un match qui sent le bas de tableau. Les Caennais ont sacrément besoin d’une victoire pour la confiance, eux qui n’ont marqué qu’une fois en championnat en 2019. Enfin, Montpellier et Reims s’affronteront, toujours à 15h, à la Mosson.

Deux heures plus tard, les marseillais se déplaceront à Rennes qui a joué hier soir en Europa League. Face à des bretons qui seront sans doute fatigués, l’OM sera frais. De plus, les hommes de Rudi Garcia restent sur 3 victoires de suite. Avec un début de confiance retrouvé et une efficacité plus présente, Rennes devra sortir un beau match pour s’imposer… À moins que Marseille ne retombe dans ses travers. Enfin, à 21h, s’il y a une équipe qui ne doit pas retomber dans ses travers c’est bien l’Olympique Lyonnais. Très solides cette semaine face au Barça en Ligue des Champions, l’OL se déplacera sur le terrain de l’AS Monaco qui commence à retrouver des couleurs sous l’impulsion de ses nouvelles recrues, Fabregas et Martins en tête. Si l’OL veut continuer de chasser Lille et de viser plus haut, il sait qu’il doit remettre la tête sous l’eau à Monaco.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Ligue 1 Conforama