Rejoins-nous

Made In Ligue 1

Kurt Zouma, le roc

Kurt Zouma, formé à St-Étienne a connu une ascension fulgurante. Recruté par Chelsea, il n’a pas réussi à s’y imposer mais renaît aujourd’hui dans le championnat anglais, sous les couleurs d’Everton.

S’il fallait résumer le parcours de Kurt Zouma et le présenter, la précocité et la maturité seraient deux des mots qu’il faudrait employer. En effet, c’est dès tout petit que le jeune garçon né à Lyon, est repéré lorsqu’il fait ses débuts en 2003 au FC Vaulx-en-Velin à 9 ans. Quatre ans plus tard, ses qualités athlétiques et sa maturité hors norme l’emmènent au Pôle espoirs football de Dijon où il suit une pré-formation de deux ans sous la direction  de la Fédération française de football. À 14 ans, il effectue un essai infructueux à Lyon avant d’intégrer quelques semaines plus tard le centre de formation du club St-Étienne durant l’été 2009.

Ascension fulgurante

Au sein du club stéphanois, le jeune Zouma va impressionner et gravir les échelons en brulant les étapes. Avec son imposant gabarit, et ses superbes dispositions techniques il est immédiatement surclassé en U17 puis, en U19 à l’âge de 16 ans. Il intègre ensuite l’équipe réserve et s’entraîne de temps en temps avec les joueurs de Ligue 1. Sa progression est linéaire et il s’impose dans le même temps chez les jeunes en équipe de France où il joue l’Euro et la Coupe du monde avec les U17. En avril 2011 il signe un contrat professionnel avec l’ASSE pour 3 ans, et en août de la même année, il fait ses débuts avec l’équipe première des Verts lors d’un seizième de finale de Coupe de la Ligue.

Dès lors, le défenseur central va alterner entre la CFA et la Ligue 1, avant de définitivement s’imposer au mois de janvier 2012 où il enchaînera les matchs jusqu’à la fin de la saison. Il marquera même son premier but en novembre 2011 avant de prolonger son contrat jusqu’en 2016 en juin, malgré l’intérêt de grands clubs comme Manchester City. Sa deuxième saison est plus sinueuse, marquée par les blessures récurrentes. Très polyvalent, celui qui peut aussi dépanner en tant que latéral fait néanmoins preuve d’une solidité sans faille et colmate bien les brèches. Rugueux dans les duels, il convient bien au système plutôt défensif du St-Étienne de l’époque, entraîné par Christophe Galtier.

L’appel de Chelsea

Les matchs se suivent et se ressemblent pour Zouma, qui continue d’enchaîner les performances de haut niveau et d’être un atout majeur de l’arrière garde de St-Étienne. Sa bonne fin de saison en 2013 (où il remporte la Coupe de la Ligue), lui permet de réintégrer l’équipe de France U20 et il fait partie du groupe qui remporte le 13 juillet face à l’Uruguay, le premier titre français de champion du monde des moins de 20 ans (0-0, 4-1 aux tirs au buts), entouré notamment de Pogba ou encore Thauvin. À l’hiver de la saison suivante, où il sera notamment suspendu 10 matchs après un tacle très dangereux, il signe avec Chelsea mais reste en prêt dans le Forez.

Convaincu par ses aptitudes physiques et sa belle technique balle au pied, les Blues accueille à l’été 2014 le joueur qui n’a pas encore 20 ans. Sous José Mourinho, Zouma pour qui tout est allé très vite, va avoir du mal à s’imposer et va surtout gratter du temps de jeu à partir du mois de janvier 2015. Il s’impose alors petit à petit et l’entraîneur portugais dira même de lui qu’il lui rappelle un certain Marcel Desailly. La saison suivante (2015-2016) est celle de l’Euro, et le défenseur à une carte à jouer puisqu’il connaît sa première cape avec les Bleus en 2015. Souvent titularisé à Chelsea, tantôt en défense, tantôt au milieu de terrain il séduit et s’impose, jusqu’à ce qu’une grave blessure vienne le freiner dans son élan.

De Stoke à Everton

La saison suivante, il ne joue presque plus sous les couleurs de Chelsea et il est prêté une année par les Blues à Stoke City. Sous les couleurs des Potters, il va de nouveau enchaîner les titularisations (37 matchs TCC) où sa puissance, sa détente sèche, son abattage et sa rigueur dans les duels font le bonheur des supporters. Sa très bonne saison lui permet même de faire partie des défenseurs réservistes pour la Coupe du Monde 2018. Pas convoqué au final il réintègre l’effectif de Chelsea à l’issue de la saison… mais pas pour longtemps.

De fait quelques semaines plus tard, le 10 août 2018, Kurt Zouma est prêté pour une saison à Everton. Deux semaines plus tard, il prend part à son premier match avec les Toffees en entrant en fin de rencontre contre l’AFC Bournemouth (2-2). Il inscrit son premier but sous le maillot d’Everton face à cette même équipe de Bournemouth le 13 janvier dernier (2-0). Depuis le début de l’année, il est titulaire dans l’arrière garde des Toffees et il est d’ailleurs l’un des seuls à tenir son rang, en témoigne sa superbe performance contre Liverpool la semaine passée (0-0). Appartenant toujours à Chelsea, Zouma a peut-être l’idée d’y retourner pour s’imposer. Après tout, l’arrière garde des Blues n’est pas non plus irréprochable cette année.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Made In Ligue 1