Rejoins-nous

Bundesliga

[Bundesliga 25e journée] Le Bayern double Dortmund

La lutte acharnée pour le titre a connu un nouveau rebondissement samedi, en Bundesliga. Alors que Dortmund a ramé pour se défaire de Stuttgart (3-1), le Bayern Munich a profité de son carton contre Wolfsburg (6-0) pour déloger le Borussia de la première place… à la différence de buts (+35, contre +33).

L’équipe entraînée par Lucien Favre, à la peine depuis le début de l’année, n’avait plus quitté le fauteuil de leader depuis la sixième journée.

Il aura fallu attendre 84 minutes pour voir le BvB prendre un avantage définitif sous les trombes d’eau de Dortmund, sur une action confuse conclue par Paco Alcacer (84e, 2-1). Marc-Oliver Kempf avait auparavant répondu de la tête (71e, 1-1) à l’ouverture du score sur penalty de Marco Reus (62e, 1-0), son quatorzième but de la saison en Bundesliga. Entré en jeu à la 79e, Christian Pulisic a mis le Borussia à l’abri dans le temps additionnel (90e+2, 3-1). Mais ces trois buts n’ont donc pas suffi.

Tournant de la saison ?

Car dans le même temps, le Bayern a empilé le double contre Wolfsburg. À la lutte pour une qualification européenne, les Loups ont résisté 34 minutes avant de craquer deux fois en moins de trois minutes, sur des buts de Serge Gnabry (34e, 1-0) et Robert Lewandowski (36e, 2-0). Le festival s’est poursuivi au retour des vestiaires avec des buts de James Rodriguez (52e, 3-0), Thomas Müller (76e, 4-0), Joshua Kimmich (82e, 5-0) et Lewandowski (85e, 6-0), encore, mais surtout un triplé de passes décisives de Franck Ribéry, qui n’est sorti du banc qu’à la 55e.

Cette cinquième victoire de suite en Bundesliga permet non seulement au Bayern de s’emparer de la tête mais fait aussi de lui la meilleure attaque du Championnat (62 buts, contre 61 pour Dortmund), ce qui pourrait compter en cas d’égalité à la différence de buts. Les joueurs de Niko Kovac sont désormais ceux qui ont gagné le plus de matches (18, contre 17 pour le Borussia). Les deux équipes se retrouveront dans moins d’un mois, le 6 avril, à Munich, pour un duel qui s’annonce haletant.

Mönchengladbach se relance…

Après quatre matches sans victoire en Bundesliga, dont trois défaites, Mönchengladbach a retrouvé de l’allant sur le terrain de Mayence (1-0) samedi. C’est le jeune défenseur international suisse Nico Elvedi (22 ans, 9 sélections) qui a ouvert le score à la 63e minute, sur corner, après une déviation de Tobias Strobl.

Tout n’a pas été parfait pour le Borussia, mais les résultats comptent davantage que la manière dans la course à la Ligue des champions. Avec cette quatorzième victoire en 25 matches de Championnat, les joueurs de Dieter Hecking repoussent provisoirement Francfort (qui joue ce soir à 20h30 contre Düsseldorf) à six points de leur quatrième place, qualificative pour la phase de groupes de la C1. Le 3e, le RB Leipzig a lui perdu deux points sur le terrain d’Augsbourg (0-0) ce qui permet à Mönchengladbach de revenir à égalité de points (46) avec le Red Bull. À 4 points se trouve le Bayer Leverkusen qui s’est imposé dans la douleur face à Hanovre (3-2) sur un terrain enneigé.

… Et le Werder enfonce Schalke 04

Il y a meilleur façon de préparer un huitième de finale retour de Ligue des champions. À quatre jours de se rendre à l’Etihad stadium, mardi, pour y jouer son avenir européen face à Manchester City (défaite 2-3 à l’aller), Schalke 04 n’a pas été capable de stopper l’hémorragie, ce vendredi. Battu à Brême par le Werder (2-4), le club de Gelsenkirchen a concédé sa quatrième défaite consécutive toutes compétitions confondues, la cinquième en six matches.

Embolo avait pourtant rapidement ouvert le score (36e), avant de récidiver en fin de match (85e). Mais Rashica, intenable a lui aussi inscrit un doublé (31e et 13e), tandis que Kruse inscrivait le 13e penalty de sa carrière en Bundesliga, poursuivant son sans-faute, et Harnik finissait le travail dans le temps additionnel (90e+5). Ce nouveau revers met un peu plus la pression sur les hommes de Domenico Tedesco, qui continuent de plonger au classement. S’ils continuent à ce rythme, Benjamin Stambouli et ses partenaires devront surtout se battre pour leur maintien même s’ils ont beaucoup d’avance sur Nuremberg, la lanterne rouge qui s’est une nouvelle fois inclinée (2-1) cette fois face à Hoffenheim.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Bundesliga