Rejoins-nous

Ligue 1 Conforama

[Ligue 1 – 28e journée] Lille et Marseille tout sourire

L’Olympique de Marseille face à Nice et Lille face à St-Étienne ont enregistré des victoires importantes. Lyon a perdu du terrain tandis que Reims est toujours 5e. En bas, Guingamp et Caen s’enfoncent plus que jamais.

Deux minutes fatales. Voilà comment résumer en deux secondes le résultat de l’Olympique Lyonnais sur le terrain de Strasbourg (2-2). Tout avait pourtant bien commencé pour l’OL avec l’ouverture du score rapide de Dembélé (3e, 0-1) après une énorme erreur de Koné. Les joueurs de Bruno Genesio, qui avait décidé de laisser Fekir, Ndombele ou encore Memphis au repos en vue du match contre Barcelone cette semaine, ont ensuite continuer de pousser. Mais très maladroits dans le dernier geste à l’image de Cornet, ou tombant sur un très bon Sels, ils n’ont pas réussi à enfoncer le clou. En seconde période, Dembélé inscrira un doublé sur pénalty (0-2, 51e), scellant, pensait-on, le succès lyonnais.


 

Amiens se fait du bien

Mais c’était sans compter sur le relâchement et la nonchalance habituelle qui caractérise l’OL cette (depuis plusieurs) saison. En deux minutes (69e et 70e) Ajorque a inscrit un doublé pour remettre Stasbourg à niveau (2-2). Le score ne bougera plus malgré l’entrée de Fekir et Lyon a perdu de précieux points en vue de la course à la 2e place face à Lille. Toujours samedi, à 20h, c’est Monaco qui peut regretter son manque de réalisme. Face à Bordeaux, les monégasques ont eu les occasions pour sortir victorieux et ont même cru le faire lorsque Vinicius a marqué le but du 2-1 à la 88e, mais la VAR a déjugé l’arbitre qui n’avait pas vu le hors-jeu.

Avant ça, Falcao avait ouvert le score (48e, 1-0) pour l’ASM mais Jimmy Briand a égalisé sur pénalty (65e, 1-1) dans un match intense et plaisant. Dans le même temps, Amiens s’est lui imposé à domicile contre Nîmes (2-1). Tout s’est passé en deuxième mi-temps avec des buts de Guirassy et Pieters pour Amiens contre une réalisation de Alioui pour les crocos. Les locaux ont pourtant fini le match à 10, mais ils enregistrent une victoire précieuse dans la course au maintien, qui leur permet de prendre 7 points d’avance sur le barragiste et de doubler Monaco au passage. Reims est enfin repassé 5e, après son nul face à Dijon (1-1). Les rémois auraient néanmoins pu viser mieux, au vu du scénario du match. Ils ont ouvert le score très tôt (9e) et vu leur adversaire du jour être réduit à 10 dès la 3e minute ! Qu’importe, ce résultat les laisse espérer de disputer la Ligue Europa la saison prochaine.

Un but, pas plus

Dimanche, Montpellier a d’abord gâcher sa belle avance de deux buts contre un Angers pourtant réduit à 10 (2-2) lors de son 1000e match en Ligue 1. Toulouse a ensuite gagné à domicile pour la première fois depuis le 25 août (!!) contre Guingamp (1-0) avec un but de Sanogo en première mi-temps. Les guingampais auraient pu devenir barragistes s’ils l’avaient emporté mais ils n’ont pas cadré une frappe au Stadium. Enfin, toujours à 15h, Lille est allé glaner un succès précieux à St-Étienne.

Alors qu’on se dirigeait tout droit vers un 0-0, Nicolas Pépé est sorti de sa boîte à la 88e minute après un long ballon en profondeur et a fait la différence tout seul pour d’abord dribbler Subosic et ensuite tromper Ruffier d’une frappe croisée avec de la réussite (0-1). Le 17e but de la saison de l’attaquant du LOSC qui lui permet d’être le 2e meilleur buteur de la Ligue 1 à égalité avec Cavani offre surtout aux Dogues 7 points d’avance sur Lyon, le 3e. La Ligue des Champions se rapproche dans le Nord…

Rennes et Marseille confirment

Eux ne verront sans doute pas cette compétition avant longtemps, mais ce qu’ils font dans la Ligue Europa est pour l’instant admirable. Après sa superbe victoire face à Arsenal cette semaine, Rennes a remis le couvert face à Caen dans un scénario similaire à son match du jeudi. Même score (3-1), mêmes joueurs décisifs (Bourigeaud encore buteur, Sarr double passeur décisif), mené au score avant de renverser la vapeur et adversaire réduit à 10. Bref, Caen reste 19e et le SRFC remonte à la 8e place, juste devant Nice qui jouait justement face à l’OM dans la soirée.

Conscients de devoir l’emporter pour continuer de croire à quelque chose, Nice n’a pourtant pas réussi grand chose au Vélodrome où l’OM a globalement dominé dans un match qui n’a pas emballé la foule pourtant présente en masse dans le stade marseillais. Après un premier acte insipide ponctué d’un arrêt de Mandanda sur un tir de St-Maximin et d’une jolie claquette de Benitez sur Thauvin, le score de 0-0 reflétait bien la rencontre. Mais en seconde période, l’OM a pris l’avantage (1-0). Et qui d’autre que Mario Balotelli pour marquer face à son ancienne équipe ? Le fantasque italien a inscrit de la tête sur un centre d’Ocampos son 5e but de la saison avec les olympiens alors qu’il n’en avait inscrit aucun avec les aiglons lors de la première partie de saison ! Avec ce seul but de la rencontre, les coéquipiers de Morgan Sanson, élu homme du match (comme à l’aller) reviennent à 3 points de l’OL et confortent leur 4e place. Qui a dit que l’OM faisait une mauvaise saison de Ligue 1 ?

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Ligue 1 Conforama