Rejoins-nous

Europe

C’était cool, mais c’est fini

Il n’y a donc plus de club de français en Coupe d’Europe. Rennes, le dernier représentant de Ligue 1 s’est fait sortir par Arsenal dans un match où ils auront été trop timorés. Le FC Séville rate aussi la qualification à Prague, après un match dantesque.

Et pourtant, il y avait la place. Ce jeudi soir en huitième de finale de la Ligue Europa, Rennes ne sera pas parvenu à tenir à l’Emirates Stadium face à Arsenal, malgré une victoire probante 3-1 au match aller. La rencontre a commencé de la pire des façons pour le Stade Rennais qui se voyait déjà mené au score après 5 minutes et une réalisation d’Aubameyang. Trop timides, les joueurs de Julien Stéphan ont été méconnaissables en première période. Au quart d’heure de jeu, c’est Maitland-Niles qui donnait deux buts d’avance aux Gunners d’une belle tête piquée après un centre d’Aubameyang (15e, 2-0).

Sans doute impressionné par l’enjeu, Rennes a eu du mal à sortir, pris à la gorge par une équipe d’Arsenal qui a commencé la partie tambour battant. Malgré ces deux buts d’avance, les coéquipiers de Clément Grenier pouvait se qualifier en marquant une fois, mais les bretons n’ont pas joué un seul ballon dans la surface adverse en première période. En seconde, ils étaient un peu mieux mais ils se sont une nouvelle fois inclinés devant Aubameyang aka « Black Panther », puisque le gabonais a célébré le but du 3-0 en enfilant le masque du héros Marvel. Griffés, les rennais ont tenté de réagir, mais le manque de réussite leur collait à la peau. Ils ont touché le poteau en tout début de seconde mi-temps, toujours à 2-0 et ils n’ont ensuite pas concrétisé leurs occasions. Le beau parcours des bretons s’arrête ainsi en huitième après cette lourde défaite contre une équipe d’Arsenal qui retrouve les quarts de finale d’une compétition européenne.

La surprise Prague

Dans les autres huitièmes, Naples et Chelsea n’ont eu aucun mal à se qualifier, même si les italiens se sont fait peur en encaissant le but du 3-1 par Leitgeb à la dernière minute face aux autrichiens de Salzbourg (victoire 3-0 à l’aller). Chelsea a giflé Borisov (0-5) avec notamment un triplé d’Olivier Giroud, meilleur buteur de la compétition. La surprise est finalement venue du Slavia Prague, qui a battu le FC Séville (4-3) après prolongations (2-2 à l’issue du temps réglementaire). Pourtant, les Sévillans menaient 3-2 à la 100e minute et il manquait deux buts au Tchèques pour réaliser l’improbable. Le dernier d’entre eux est venu à la toute dernière minute, après un gros cafouillage dans la surface andalouse, par Traoré, qualifiant ainsi son équipe dans une fête absolue (6-5 au cumulé).

De son côté, l’Inter est tombé à domicile contre Francfort. Un seul but aura été marqué lors de cette double confrontation entre italiens et allemands et c’est Jovic qui a qualifié l’Eintracht, en scorant rapidement à Giuseppe Meazza. Valence verra lui aussi les quarts de finale grâce à Guedes, auteur du but de la qualification à la 90+3 ! Enfin, Villarreal et Benfica seront également de la partie grâce à leur victoire à domicile respectivement contre le Zénith St-Petersbourg et le Dinamo Zagreb.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Europe