Rejoins-nous

Ligue 1 Conforama

Les enjeux de la 30e journée

Après deux (longues) semaines de trêve internationale, la Ligue 1 est de retour et cela dès vendredi. Samedi soir, il n’y aura pas de match, car il y a la finale de la Coupe de la Ligue entre Guingamp et Strasbourg.

Le vrai enjeu, il est finalement pour eux. Guingamp et Strasbourg vont se disputer le premier trophée de la saison (après le trophée des champions remporté par le PSG) dans une finale de la Coupe de la Ligue qui se jouera à guichets fermés au stade Pierre Mauroy de Lille. Les deux équipes joueront ensuite leur match en retard mercredi, à 19h. Strasbourg recevra Reims tandis que Guingamp se déplacera sur le terrain de Montpellier, pour essayer de conserver sa place de barragiste (18e) et croire à un maintien qui serait plus que miraculeux.

L’OL et l’OM pour garder de la marge

Ce vendredi soir, c’est une belle affiche entre deux équipes qui peuvent enchanter les foules qui se jouera. Rennes accueille en effet l’Olympique Lyonnais pour un match que les lyonnais devront emporter pour mettre la pression sur Lille. L’OL s’était piteusement incliné au match aller début décembre (0-2) pour ce qui était d’ailleurs les débuts de Julien Stéphan, l’entraîneur rennais. Depuis, Rennes a fait forte impression en Europe mais a été sorti par Arsenal après un match aller pourtant magnifique et l’Ol a lui aussi pris la porte face à Barcelone. Les Rennais souhaitent retrouver l’Europe et ont besoin d’un résultat pour grimper. Ces deux équipes se retrouveront d’ailleurs en demi-finales de la Coupe de France mardi prochain pour un match qui sera d’une plus grande importance encore.

Samedi à 17h, Marseille reçoit Angers au Vélodrome. Les joueurs de Rudi Garcia qui ont l’habitude depuis la trêve de battre les équipes moins bien classées espérerons pouvoir en faire de même face à une équipe d’Angers qui n’a plus rien à jouer et qui est déjà presque assurée d’être encore en Ligue 1 la saison prochaine. Comme depuis qu’il est arrivé, Balotelli sera l’atout offensif principal des marseillais même si il a été très inefficace face au PSG, lors de la défaite de l’OM au Parc juste avant la trêve (3-1). La vraie question sera de voir quels joueurs va aligner Rudi Garcia : faire confiance à son équipe qui lui a ramené des points contre des adversaires supposés plus faibles ou réintégrer ses cadres (Gustavo, Rami, Payet) qui cirent le banc depuis plusieurs journées maintenant…

Un bon dimanche en perspective

Dimanche, il devait y avoir six rencontres, mais St-Etienne-Nîmes a été reporté à lundi soir. Qu’importe, dès 15h, Amiens et Bordeaux s’affronteront sans doute dans l’indifférence générale tandis que dans le même temps Monaco recevra la pauvre équipe de Caen qui ne se souvient même plus de sa dernière victoire dans l’élite. Les Caennais n’ont pas gagné cette année en championnat et ils occupent désormais la place de lanterne rouge. Ils joueront face à un Monaco revigoré qui sort notamment d’un succès crucial face à Lille, deuxième du championnat (0-1). Enfin, toujours à 15h, Dijon qui lui aussi se trouve en bas du classement avec les autres (19e) jouera face à Nice. Les trois dernières équipes de Ligue 1 vont se battre pour le maintien puisque l’écart (7 points) risque d’être difficile à combler avec le 17e (Amiens) et le 16e (Monaco).

À 17h, Lille aura peut-être pour la première fois depuis pas mal de temps un peu de pression. Face à Nantes à la Beaujoire, les lillois pourraient sentir le souffle de l’OL si ces derniers l’emportent face à Rennes. Ils reviendraient en effet à 1 point du LOSC, qui resterait deuxième au classement derrière le PSG alors que se profil un OL-LOSC dans un peu plus d’un mois… Ce dernier pourrait être crucial pour la 2e place. En attendant, les lillois vont devoir faire le boulot face à de bien pâles canaris, en panne de buts. Enfin dimanche soir, Toulouse recevra Paris au stadium pour un match dont l’issue semble presque d’avance connue tant les toulousains ont du mal à domicile et les parisiens sont efficaces à l’extérieur. Mais avec cette Ligue 1 où Paris pourrait, en cas de succès, se rapprocher encore plus d’un deuxième titre consécutif, on ne sait jamais.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Ligue 1 Conforama