Rejoins-nous

Ligue 1 Conforama

[Ligue 1 – 30e journée] Le podium se précise

Le match nul de l’OM face à Angers semble avoir annihilé les derniers espoirs des marseillais à s’immiscer sur le podium de la Ligue 1, qui semble promis en fin de saison au PSG, au LOSC et à l’OL. Dans le bas du classement, Caen a été surprenant et a enfin gagné.

Dans ce week-end de finale de la Coupe de la Ligue remportée par Strasbourg au tirs aux buts, c’est Lyon qui aura glané le premier succès. Sur le terrain de Rennes, les lyonnais ont dominé tout le match mais ont longtemps manqué de réussite. Avec une attaque chancelante (Depay a été inexistant, Fekir a trouvé le poteau) l’OL s’en est remis au remplaçant Martin Terrier pour remporter la victoire en terre bretonne. L’ancien attaquant Strasbourgeois a bien coupé un centre au premier poteau en toute fin de match (86e, 1-0), permettant à l’OL de mettre la pression sur Lille en revenant à un point des Dogues. De son côté, Rennes a été globalement décevant dans ce match.

Bye bye champions league

Samedi, Marseille a entamé son match de façon parfaite face à Angers au Stade Vélodrome. Malheureusement, la suite a été beaucoup plus brouillonne et morose pour l’OM. En effet, Mario Balotelli a très vite ouvert le score (5e, 1-0) avant de doubler la mise d’une belle frappe dix minutes plus tard (16e, 2-0). On croyait alors les marseillais au début d’une soirée tranquille, puisqu’Angers avait été assommé. Que nenni ! Les angevins se sont réveillés et sont revenus deux fois sur pénalty et deux fois grâce à la patte de Thomas Mangani qui a trompé Yohann Pelé, puisque Mandanda était suspendu. Ce match nul (2-2) des hommes de Rudi Garcia après avoir mené 2-0 a une saveur de défaite puisqu’il met le podium à 8 points pour l’OM. Il ne reste que 8 journées de championnat, et le retard va être très difficile à combler pour atteindre l’objectif Ligue des Champions.

Samedi soir, Strasbourg a donc remporté la Coupe de la Ligue aux dépens de Guingamp (0-0, 4-1 t.a.b) et jouera l’Europa League la saison prochaine. Ces deux équipes rattraperont leur match de Ligue 1 en retard cette semaine. Et pour Guingamp, il sera important de vite se remettre de la déception et de prendre des points, car Caen a surpris tout le monde ce dimanche en reprenant la place de barragiste après avoir vaincu Monaco (1-0) grâce à un but de Crivelli de la tête et à un Brice Samba auteur de 6 arrêts décisifs dont de sacrés parades à bout portant. Les caennais n’avaient pas gagné un match depuis 2019 et ils mettent donc fin à cette série noire au meilleur des moments, puisque le sprint final pour le maintien commence maintenant.

Lille se rebelle, Paris remercie Mbappé

C’est donc Dijon qui s’installe à la dernière place du classement de Ligue 1, sa défaite (1-0) contre Nice ne lui permettant pas de prendre de point. De leur côté, les Niçois voient ce succès d’un bon oeil puisqu’ils peuvent toujours croire à l’Europe. Enfin, toujours à 15h ce dimanche, difficile de dire quoique ce soit de cet Amiens-Bordeaux (0-0) tant il fut médiocre. À 17h en revanche, le Nantes-Lille a été d’une qualité bien meilleure et cela s’est reflété au tableau d’affichage. Dans ce match tout s’est passé en seconde mi-temps puisque 5 buts ont été inscrits dans un quart d’heure de folie !!

C’est Nantes qui a piqué le premier en marquant deux fois en deux minutes par Eysseric sur pénalty (54e, 1-0) et Coulibaly deux minutes plus tard, d’une belle tête (56e, 2-0). Touchés, les lillois ont fait preuve d’une réaction digne de leur statut de dauphin du PSG en répliquant rapidement d’abord par Leao (62e, 2-1), puis coup sur coup avec l’intenable Pépé. L’ivoirien a d’abord égalisé sur pénalty après une faute sur lui (68e, 2-2), avant de placer une accélération foudroyante et un centre parfait pour le 10e but d’un Bamba bien placé une petite minute plus tard (69e, 2-3), dont les nantais ne se relèveront pas. Pourtant, Eysseric aura eu l’occasion d’égaliser sur pénalty, mais sa deuxième tentative de l’après-midi est partie dans les nuages. Cette deuxième période superbe, permet aux lillois de garder leur avance sur l’OL et de toujours croire à une place de vice-champion de France, inespérée au début de la saison.

À 21h au Stadium de Toulouse, c’est un petit PSG qui s’est présenté face à une équipe toulousaine solidaire. Pas grand chose à se mettre sous la dent lors des 45 premières minutes, si ce n’est l’incroyable raté de Choupo-Moting après une accélération et une frappe de Kylian Mbappé et un but de Marquinhos refusé pour hors-jeu. En seconde période, Toulouse a eu l’occasion d’ouvrir le score mais Areola a remporté son face à face contre Yaya Sanogo après une passe sublime de Gradel, qui aura beaucoup tenté pour Toulouse. Quelques minutes plus tard, Kylian Mbappé donnait l’avantage à son équipe d’un enchainement aussi vif que fluide après un centre de Kherer (74e, 1-0). Le 27e but en championnat de l’attaquant parisien, permet aux joueurs de Thomas Tuchel de presque toucher le titre du doigt. Les parisiens pourront en effet être champion la semaine prochaine s’ils s’imposent contre Strasbourg et que Lille ne gagne pas.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Ligue 1 Conforama