Rejoins-nous

Ligue 1 Conforama

[Ligue 1 – 31e journée] Paris devra attendre, Marseille et Lyon loins du compte

Le PSG aurait pu être sacré champion de France dès ce dimanche au Parc des Princes, mais il a concédé le nul face à Strasbourg. Qu’à cela ne tienne, il pourra l’être dès la semaine prochaine face à son dauphin lillois. Lors de cette 31e journée, Marseille et Lyon ont été médiocres.

Il faudra donc attendre au moins une saison de plus. Une saison de plus pour voir Marseille l’emporté enfin sur le terrain de Bordeaux en Ligue 1. Ce vendredi soir, l’OM se déplaçait chez les Girondins pour un classique de la Ligue 1, entre deux équipes qui réalisent une saison bien loin des attentes. Mais comme depuis plus de 40 ans maintenant, Marseille n’a pas réussi à s’imposer en terre Aquitaine. Pire, les marseillais se sont piteusement inclinés (2-0) sur des buts de Kamano et de De Preville. Rien n’a marché pour les hommes de Rudi Garcia qui ne reprennent pas la 4e place et qui disent encore plus adieu à leurs espoirs de Ligue des Champions. Mais comme l’a bien souligné Florian Thauvin, si l’OM va en LDC en jouant comme ça, il n’aspirera pas à grand chose.

L’OL absent, Guigamp y a cru

Le constat est le même pour l’Olympique Lyonnais. En jouant comme face à Dijon -dernier de Ligue 1- ce samedi à 17h, rien de bien peut arriver. Contre une équipe qui n’avait plus gagné à l’extérieur depuis le mois d’août (!), les lyonnais ont réalisé l’exploit de s’incliner (1-3) dans un Groupama Stadium bien peu garnit. Terrier avait bien ouvert le score sur la première incursion des locaux (1e, 1-0) mais en 6 minutes, Dijon a pris l’avantage grâce à un doublé du très bon Saïd, bien aidé par le très mauvais Marcelo. Le but de Rafael contre son camp viendra mettre un coup aux ambitions de seconde place pour l’OL et fragilisé encore plus un Bruno Genesio qui a vécu une bien difficile semaine.

Samedi soir, le multiplex a proposé 4 matchs mais n’aura vu qu’une victoire, celle de Nîmes face à Caen (2-0). Après leur belle victoire face à Monaco, les caennais sont retombés dans leurs travers. Les trois autres rencontres se sont soldés par des nuls avec à chaque fois des buts dans le temps additionnel. Le premier a été spectaculaire entre Angers et Rennes (3-3), puis le second a été plus logique entre Amiens et St-Étienne (2-2). Avec ce résultat obtenu à l’arraché grâce à un but de Cabella à la 95e, les Verts conservent la 4e place, deux points devant l’OM. Enfin, Guingamp a cru tenir une victoire importante face à Monaco, mais Jovetic a crucifié les espoirs bretons en inscrivant le but de l’égalisation à la 94e minute.

Le LOSC et le PSG ralentis

Ce dimanche, il y a d’abord eu la victoire de Toulouse face à Nantes (1-0) dans un match qui a démontré la difficulté des deux équipes à marquer. Nice et Montpellier qui ont aussi du mal à faire trembler les filets dernièrement se sont quittés sur le même score, à l’avantage des aiglons, qui continuent d’avancer et de croire à une qualification en C3. Pour Montpellier, le bon début de saison semble loin… Enfin, Reims et Lille ont partagé les points (1-1). Les lillois, deuxièmes de Ligue 1 ont pourtant ouvert le score par José Fonte, mais l’excellent Rémi Oudin a égalisé pour Reims qui reste dans le bon wagon pour l’Europe. Lille reprend un point sur Lyon dans la course à la 2e place, mais il pourra y avoir des regrets.

Ce mauvais résultat des Dogues pouvait ainsi permettre au PSG d’être sacré champion dès ce dimanche soir et après seulement 30 matchs de Ligue 1. Malheureusement, Strasbourg est venu gâcher la fête, malgré un début de match totalement à l’avantage des coéquipiers de Marco Verratti. Eric-Maxime Choupo Moting a même inscrit le premier de la recontre après un bon centre de Dagba (1-0, 13e), son 3e but en Ligue 1 et son premier au Parc. L’égalisation de Da Costa est venue sur un contre bien mené (26e, 1-1) et le but de Gonçalves pour donner l’avantage aux Alsaciens a surpris, tant ces derniers ont été dominés. Entre temps, Choupo-Moting encore lui, s’est fait remarqué pour avoir littéralement enlevé un but à Nkunku qui avait bien piqué son ballon au dessus de Sels alors que le score était toujours de un partout.

La deuxième période elle, a été à sens unique pour les locaux qui ont logiquement égalisé à 10 minutes de la fin grâce à une tête de Kherer (2-2, 83e) après un corner de Draxler. Ce résultat nul, le premier concédé par Paris à domicile en Ligue 1 cette saison empêche donc, temporairement ces derniers d’être champions. Ils le seront probablement la semaine prochaine sur le terrain du dauphin lillois, histoire de prouver une nouvelle fois que cette saison en Ligue 1, ils étaient injouables.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Ligue 1 Conforama