Rejoins-nous

Ligue 1 Conforama

Les enjeux de la 32e journée

À six journées de la fin, la course à l’Europe fait rage en Ligue 1. Pas moins de 5 équipes sont concernées et les tickets valent cher. En bas du classement, il y a une place de barragiste pour 3.

Sur le papier, il était prévu que ce match entre Amiens et Dijon compterait sûrement dans la course au maintien en fin de saison. Et si Amiens est pratiquement sauvé, Dijon va sans doute devoir batailler avec Guingamp et Caen jusqu’à la fin de l’année. Mais l’impressionnante victoire des hommes d’Antoine Kambouaré (1-3) sur le terrain de l’OL la semaine dernière a totalement relancé les dijonnais qui sont maintenant pleinement dans la course à cette si importante 18e place. L’OL justement jouera lui face à Nantes à 20h45 ce vendredi.

Marseille, maintenant ou jamais

Lyon qui a beaucoup perdu la semaine dernière va devoir se relancer face à une équipe de Nantes qui semble avoir complètement lâché après une saison difficile marquée par un événement tragique. L’OL qui a un petit matelas sur la 4e place ne devra tout de même pas s’endormir sous peine de voir potentiellement St-Étienne revenir sur ses talons ou même Marseille. L’OM sera au Vélodrome samedi face à Nîmes pour continuer de croire à la 4e place qui évite les tours préliminaires d’Europa League. Mais la fin de saison est bien morose chez les olympiens dans une saison bien triste en émotions.

À 20h en ce samedi, il y aura d’abord Monaco qui affrontera Reims. Les rémois sont au coeur de l’une de leurs meilleurs années du point de vue du classement. À l’inverse Monaco prépare déjà l’année prochaine. Caen de son côté ne sait pas encore de quoi sera fait sa prochaine saison. Ligue 1, Ligue 2 ? Les coéquipiers de Rony Rodelin essayeront d’en savoir plus face à Angers.  Enfin à 20h, Guingamp recevra Strasbourg qui, de son côté a déjà assuré sa place en tour préliminaire de l’Europe grâce à son succès en Coupe de la Ligue.

Le PSG champion chez son dauphin ?

Dimanche, Rennes et Nice entameront d’abord une journée qui pourrait voir Paris sacré. Ce match, alléchant sur le papier, est sans doute plus important pour les niçois qui sont mieux placés dans la course à l’Europe. il faudra cependant trouver de l’efficacité offensive, ce qui fait parfois défaut à l’équipe entraînée par Patrick Vieira. St-Etienne et Bordeaux s’affronteront juste après l’autre match entre Toulouse et Montpellier, dans l’un des classiques du championnat. Les bordelais n’ont rien à jouer et les Verts vont sûrement tenter quelque chose à domicile pour rester à cette fameuse 4e place.

Enfin, dimanche soir Paris pourrait être champion à 6 journées de la fin. L’équation est simple. Si le PSG l’emporte ou fait match nul sur le terrain de Lille, il sera champion pour la 8e fois de son histoire. S’il s’incline, le championnat serait totalement relancé (c’est faux). Paris qui est bien moins impressionnant depuis quelques semaines devra se méfier de cette équipe lilloise qui possède les cartes pour lui infliger sa 2e défaite de la saison en Ligue 1. Avec le 2e meilleur buteur et passeur du championnat (Nicolas Pépé) entouré de Bamba et de Leao notamment, les coéquipiers de José Fonte peuvent mettre à mal l’arrière garde parisienne. Si tel était le cas, le PSG aurait néanmoins d’autres occasions d’ici la fin de la saison d’assurer son titre. Mais il aura sûrement à coeur de le faire sur le terrain de son dauphin, histoire d’insister une nouvelle fois sur son statut d’ogre.

More in Ligue 1 Conforama