Rejoins-nous

Bundesliga

[Bundesliga – 29ème journée] Le Bayern ne perd plus la tête

Le Borussia Dortmund ne relâche pas la pression sur le Bayern, mais les Bavarois sont généralement bien habitués à la digérer… Dans le même temps, s’installe sur le podium. Résumé de la 29ème journée de Bundesliga.

Coman arrêter Munich ? Après avoir chipé la place de leader de Bundesliga à Dortmund le week-end dernier, les Bavarois ne semblent visiblement pas décidés à laisser la moindre opportunité au rival. Le Borussia ayant gagné samedi, le Bayern se devait de faire de même sur la pelouse du Fortuna Düsseldorf, dimanche. Et les Bavarois n’ont pas tremblé. Sérieux et appliqués, ils se sont mis dans les meilleures dispositions dès le début de la partie, par l’intermédiaire de Kingsley Coman (0-1, 15e). Le feu-follet français s’est offert un doublé juste avant la pause, en conclusion d’un bien joli mouvement collectif (0-2, 40e).

Pas rassasié, le Bayern n’a pas lâché la pédale d’accélérateur et a triplé la mise par Gnabry (0-3, 56e). Lukebakio a réduit la marque en toute fin de rencontre pour le Fortuna (1-3, 88e), avant que Goretzka ne scelle définitivement la belle victoire munichoise (1-4, 90e). Le Bayern conserve ainsi son précieux point d’avance sur le Borussia à 5 journées de la fin. Le seul point noir de ce match est finalement la sortie sur blessure de Manuel Neuer. 

Dortmund avait pourtant fait le job

De son côté, Dortmund a donc gagné. Il n’y a de toute façon pas d’autre choix pour les Jaunes de la Ruhr, que de l’emporter et d’attendre un faux-pas du Bayern pour s’asseoir de nouveau sur le trône allemand. Le Borussia s’est une nouvelle fois appuyé sur sa pépite anglaise, Jadon Sancho. C’est lui qui a mis les siens dans les meilleures dispositions, en inscrivant un doublé en 7 minutes (17e et 24e). Ensuite, Dortmund a géré et n’a pas été inquiété par l’adversaire du jour, le FC Mayence. Les visiteurs ont pourtant réduit la marque en fin de match (2-1, 83e). La part du contrat est remplie pour les joueurs de Lucien Favre, qui vont devoir réaliser un sans-faute pour y croire. 

Leipzig sent bon l’Europe

Si la première place peut encore changer de propriétaire d’ici la fin de championnat, la troisième place semble d’ores-et-déjà acquise à la cause du Red Bull Leipzig. Le club est-allemand s’est une nouvelle fois imposé, cette fois à domicile contre Wolfsburg (2-0). Leipzig profite ainsi de la défaite de l’Eintracht Francfort face à Augsbourg (1-4) pour prendre 6 points d’avance sur ce dernier. Les coéquipiers de Kévin Trapp et Sébastien Haller ont en effet coulé à domicile. Ils ont encaissé 8 buts en deux matchs entre la Coupe d’Europe et celui de ce week-end. De son côté Hoffenheim se rapproche grâce à sa victoire (2-0) face au Hertha Berlin.

En bas de classement, la charrette est toujours composée de Stuttgart (16e) qui s’est incliné contre le Bayer Leverkusen (0-1), Nuremberg (17e) qui a fait match nul face à Schalke (1-1) et enfin Hanovre (18e), défait à domicile par le Borussia Mönchengladbach (0-1) sur un but de Raffael. Le premier non-relégable, Schalke 04, possède un matelas confortable de 6 points d’avance sur Stuttgart. La prochaine journée pourrait sceller définitivement le sort d’Hanovre. Le week-end prochain en Allemagne, le Borussia Dortmund se rendra à Fribourg, alors que le Bayern recevra le Werder Brême.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Bundesliga