Rejoins-nous

Culture

Si la VAR avait été là lors de ces rencontres…

Depuis l’arrivée de l’Assistance Vidéo à l’Arbitrage, le football est entré dans une nouvelle dimension. Jusqu’à maintenant, les erreurs d’arbitrages étaient monnaie courante et faisaient partie du jeu. Aujourd’hui, avec la vidéo, la place au doute et à l’erreur n’est plus permise, bien que les décisions prises et les angles de caméras utilisés continuent d’enflammer les débats et les discussions de supporters. Mais qu’aurait été le destin de certains joueurs ou équipes si la VAR était opérationnelle à l’époque ? Bien sûr on ne peut pas refaire l’histoire et finalement ce sont aussi ces erreurs qui font que ces matchs sont entrés dans la légende mais voici un petit retour dans le passé des plus grosses erreurs d’arbitrage…

1/ La France aurait été Championne du Monde en 1982 (bon elle serait au moins allée en finale)

C’est sûrement une des images les plus connues dans l’histoire du football français : l’attentat du gardien de but allemand Schumacher sur le défenseur de l’équipe de France, Patrick Battiston, en demi-finale du Mondial 1982. Dans la chaleur de Séville, le joueur de St-Étienne a failli y laisser sa vie, mais l’arbitre du jour n’a même pas daigné siffler faute, et encore moins sortir de carton. Bien lancé en profondeur, le défenseur tricolore est violemment percuté par le gardien allemand dans la surface de réparation, ce qui semble être une faute flagrante. Avec la VAR, Schumacher n’aurait pas terminé le match, les Bleus auraient obtenus un pénalty et se serait selon toute vraisemblance qualifié pour la finale. Au lieu de cela, les Français se sont cruellement inclinés aux tirs aux buts (5-4) après un match historique (3-3). 

2/ L’Argentine n’aurait pas gagné la Coupe du Monde 1986

Quatre ans après l’affaire Schumacher, et toujours lors de la Coupe du Monde mais cette fois au Mexique, l’arbitrage mondial est à nouveau secoué par un fait de jeu que tout amateur de football connaît : la main de Dieu de Diego Maradona. Contre l’Angleterre en quart de finale, le numéro 10 argentin marque de la main sur un duel avec le gardien adverse. Après avoir dribblé quelques joueurs, la passe du « Pibe de Oro » est mal contrôlée par son coéquipier et mal dégagée par la défense anglaise qui renvoie le ballon dans la surface où Maradona, plus prompt, saute et marque en mettant la main au dessus de sa tête. Le but est alors validé par le corps arbitral et l’Argentine se qualifie pour la demi-finale en dominant la sélection des Three Lions (2-1). Les argentins remporteront ensuite le mondial en finale contre l’Allemagne de l’Ouest, le leur deuxième et dernière victoire. Maradona sera désigné meilleur joueur du tournoi. C’est encore aujourd’hui un des buts et un des gestes d’anti jeu les plus contestés de l’histoire du football.

3/L’Irlande aurait sûrement participé à la Coupe du Monde 2010

Ahhhh… Cette fameuse main de notre Thierry Henry national. Dans une prolongation tendue au Stade de France lors du match de barrage face à une équipe d’Irlande très accrocheuse, le joueur du Barça évite le ballon de sortir en sortie de but avec un petit geste de la main ce qui lui permet de glisser le ballon à William Gallas, qui marqua de la tête pour envoyer la France à la Coupe du Monde 2010. Avec l’assistance vidéo, nul doute n’aurait été possible et le but aurait été annulé à coup sur. Après réflexion sur la Coupe du Monde 2010 et le fiasco des Bleus, éliminés au premier tour, il aurait peut-être mieux valu que la France n’y participe pas. De leur côté, les Irlandais s’en mordent toujours les doigts (de la main).

4/ L’Angleterre se serait qualifiée pour les ¼ du Mondial 2010

Ce dimanche 27 juin 2010, l’Angleterre s’est fait un nouvel ennemi du nom de Jorge Larrionda. L’arbitre uruguayen du huitième de finale entre l’Allemagne et l’Angleterre a injustement refusé un but inscrit par Franck Lampard, qui a vu sa frappe de loin toucher la barre et rebondir derrière la ligne. Tout le monde a vu le ballon rentrer dans le but, sauf Larrionda. Alors menés 2 buts à 1, les Anglais auraient ainsi pu égaliser et envisager une qualification pour le tour suivant. Les Allemands l’ont au final emporté 4-1. Ces derniers étrilleront ensuite l’Argentine en quarts de finale (4-0) avant de chuter contre l’Espagne (0-1), vainqueur de la compétition en finale grâce à un but d’Iniesta en prolongations. 

5/ Chelsea aurait été en finale de Ligue des Champions en 2009

Le fameux « Fucking Disgrace » de Didier Drogba… Cette erreur d’arbitrage s’est produite lors de l’épique match entre Chelsea et le FC Barcelone, en ½ finale de Champions League. Outre les deux buts splendides d’Essien pour les Blues et d’Iniesta pour les Blaugranas, cette rencontre a été marquée par de nombreuses erreurs de la part de Monsieur Ovrebo, dont un pénalty oublié sur une main évidente de Gerard Piqué dans sa surface (avec la réaction incroyable de Ballack) ou encore une faute sur Nicolas Anelka, elle aussi dans la surface. L’arbitre norvégien était pourtant à seulement quelques mètres de l’action. Les Blues ont pourtant contesté en verve les fautes d’arbitrage, surtout après qu’Andrès Iniesta a marqué le but de la qualification pour les catalans, qui remporteront d’ailleurs la compétition contre Manchester United. Les erreurs furent de trop pour Didier Drogba, qui furieux, lâcha alors cette fameuse punchline à la fin du match « it’s a fucking disgrace » pour commenter la prestation de l’homme en noir…

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Culture