Rejoins-nous

Premier League

[Premier League – 37e journée] Liverpool met la pression sur City, Chelsea jouera la C1 

Liverpool ou City, qui sera champion d’Angleterre ? Et qui d’Arsenal ou Tottenham se qualifiera pour la Ligue des Champions ? Cette 37e journée nous permet d’y voir plus clair, mais il reste encore une dernière bataille à livrer pour ces clubs… 

Il y aura bien une finale à distance pour le titre lors de la dernière journée de la Premier League. Condamné à s’imposer sur le terrain de Newcastle pour ne pas offrir à Manchester City l’opportunité d’être sacré ce lundi soir, Liverpool a assuré l’essentiel au terme d’un match bizarroïde qui l’a vu mener au score à deux reprises avant de se faire rejoindre à chaque fois.

Peut-être était-ce dû à l’enjeu mais rarement les Reds ne s’étaient montrés aussi fébriles défensivement. Atsu (20e) et Rondon (54e) en ont profité pour répondre à Van Dijk (14e) et Salah (28e) avant qu’une tête d’Origi, légèrement touchée par Lascelles (86e), ne libère définitivement les Reds. Dans cette affaire, le coaching de Jürgen Klopp aura incontestablement pesé même si l’entrée d’Origi lui a d’abord été dictée par la sortie sur blessure de Salah (74e, voir par ailleurs).

Salah sort sur k.o

Touché dans un duel avec Martin Dubravka, Mohamed Salah a été contraint de céder sa place à la 74e minute. L’international égyptien est resté K.O. après s’être pris le genou du gardien de Newcastle en plein visage. Il est sorti sur civière, remplacé par Origi, sans que l’on sache encore si ce choc aura des conséquences sur sa présence (ou non) face à Barcelone, mardi soir, en demi-finale retour de la Ligue des champions. Les images laissent craindre une possible commotion cérébrale.

Pas de C1 pour United 

Manchester United ne jouera pas la Ligue des champions la saison prochaine. Ce dimanche après-midi, lors de l’avant-dernière journée de Premier League, les partenaires de Paul Pogba n’ont pu faire mieux qu’un match nul à Huddersfield, lanterne rouge déjà condamnée à la relégation et qui restait sur huit revers consécutifs. Ils avaient ouvert le score par Scott McTominay (8e), mais Isaac Mbenza, l’attaquant prêté par Montpellier, a égalisé sur une passe décisive de son gardien (60e). Paul Pogba, lui, a trouvé deux fois la barre (42e, 88e), MU ne peut donc plus prétendre à la quatrième place désormais occupée par Tottenham, puisque Chelsea s’est imposé largement contre Watford pour passer en troisième position.

Un Hazard historique emmène Chelsea en Ligue des Champions

Alors qu’approche la fin de sa septième (et probablement dernière) saison avec Chelsea, Eden Hazard a été l’un des grands artisans de la victoire des Blues face à Watford ce samedi. Auteur de deux passes décisives, la première pour l’ouverture du score de Loftus-Cheek et la seconde pour le but du 2-0 signé David Luiz, le Belge a délivré ses 14e et 15e offrandes de la saison.

Une statistique qui lui permet non seulement de reprendre la tête du classement des passeurs du championnat Anglais (devant Ryan Fraser, 14 unités) mais aussi de devenir le premier joueur depuis 2003 à compter au moins 15 buts et 15 passes décisives en Premier League. Le dernier joueur à avoir réalisé une telle performance ? Thierry Henry, 24 buts et 20 passes lors de la saison 2002-2003.

La quatrième place s’éloigne pour Arsenal

Trois jours après sa victoire brillante face à Valence, en demi-finales aller de la Ligue Europa, Arsenal a concédé le nul face à Brighton sur sa pelouse (1-1), ce dimanche en Championnat. Les Gunners disent pratiquement adieu à la quatrième place.

C’est un ascenseur émotionnel dont les supporters des Gunners se seraient probablement bien passés. C’est un Emirates Stadium très calme qui a vu les canonniers enchaîner un quatrième match sans victoire en Premier League. Un triste nul (1-1) face à Brighton qui fait l’affaire des voisins londoniens des Gunners : en ne prenant qu’un point, Arsenal reste bloqué à trois points de Tottenham, qui affiche une bien meilleure différence de but (+8).

Le match avait pourtant très bien démarré. Dynamique, Arsenal se met très rapidement à l’abri grâce à Aubameyang, qui transforme un penalty généreusement accordé par Anthony Taylor (1-0, 9e). Mais les coéquipiers d’Alexandre Lacazette ne font pas fructifier cette avance. Pis, la défense des Gunners, qui avait encaissé douze buts sur les trois derniers matchs de Championnat, offre plusieurs opportunités à Brighton d’apporter le danger devant la cage de Berndt Leno.

À l’heure de jeu, Glenn Murray égalise sur penalty pour les Seagulls (1-1, 61e). Toute l’envie des Gunners dans le dernier quart d’heure n’y fera rien : à moins d’un miracle, Arsenal devra obligatoirement remporter la Ligue Europa s’il veut se qualifier en Ligue des champions, et ne pas s’en priver pour une quatrième saison de suite. Ou espérer une incroyable contre-performance de Tottenham lors de la 38e journée.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Premier League