Rejoins-nous

Ligue 1 Conforama

Les enjeux de la 36e journée de Ligue 1

En plein sprint final, il n’y a plus à calculer il faut tout donner. Il y a les équipes pour qui l’enjeu est encore présent et fort et celles déjà en vacances parce qu’elles n’ont plus rien à jouer. On vous présente cette 36e journée de Ligue 1.

Bon, il faudra peut-être se mouiller la nuque entre cette semaine incroyable de Coupe d’Europe et le retour à la (dure) réalité de la Ligue 1. Heureusement, la transition se fera en douceur car vendredi, ce sera un affrontement entre deux belles équipes de Ligue 1 cette saison, comme le reflète le classement. Le 4e, St-Étienne accueillera en effet Montpellier, le 5e, pour un match à enjeu surtout pour les Verts. Les coéquipiers de Cabella sont en effet en chasse du podium et de l’Olympique Lyonnais actuellement 3e. En cas de victoires, les stéphanois mettraient une grosse pression sur les lyonnais puisqu’ils passeraient en zone de qualification pour la Ligue des Champions en attendant le match de l’OL dimanche soir. La motivation est donc toute trouvée pour Yann M’vila & co, auteurs d’une série remarquable (6 victoires et 1 nul sur les 7 derniers matchs).

Paris et le multiplex

Samedi à 17h, le PSG se déplacera sur le terrain d’Angers avec comme seul enjeu, éventuellement celui d’éviter le ridicule même si cette fin de saison ressemble à un long et douloureux chemin de croix pour une équipe qui avait été brillante jusqu’au mois de mars. Heureusement les parisiens sont déjà champions. Angers, de son côté, n’a plus rien à jouer. Samedi à 20h, parmi les 5 matchs au programme, on va rapidement passer sur Nice-Nantes, les deux équipes n’ayant plus rien à jouer. En revanche, la réception de Reims par Caen sera importante pour ces derniers qui cherchent à accrocher la place du barragiste, aussi courtisée par Dijon et Guingamp. En cas de succès, Caen reviendra même sur Monaco qui n’est donc toujours pas sauvé et qui affrontera dans le même temps Nîmes.

Dijon donc, actuellement 19e verra venir Strasbourg, auteur d’un match intéressant contre Marseille la semaine dernière (1-1). Une défaite pourrait pratiquement condamner les hommes d’Antoine Kambouaré qui restent sur deux revers de suite. Enfin Toulouse ira défier Amiens. Un match entre deux équipes à la saison peu reluisante (Toulouse est 15e, Amiens 16e). Dimanche, la lanterne rouge Guingamp n’aura pas le droit à l’erreur face à Rennes. Dans un derby 100% breton, les joueurs de Jocelyn Gourvennec pourraient dire au revoir à la Ligue 1 s’ils s’inclinent et que Caen fait un résultat face à Reims.

L’Olympico sera chaud

Dimanche toujours, mais en fin d’après-midi, Lille affrontera Bordeaux. Si les bordelais sont au coeur d’une saison sans sel ni poivre, les lillois ont eu le droit à un assaisonnement digne des plus grands chefs orchestré par un Christophe Galtier juste dans son discours et ses choix. Avec un trio offensif Bamba, Ikoné, Pépé en feu, Lille est le dauphin du PSG et va probablement le rester avant d’affronter ce Bordeaux morose. Le LOSC sera sûrement en Ligue des Champions la saison prochaine à l’inverse de l’OM et de l’OL ?

Il y a des chances. Quoi qu’il en sera, les deux clubs s’affronteront dimanche soir dans un match qui promet d’être spectaculaire. Même si l’OM a sûrement dit adieu à ses rêves d’Europe, l’OL a encore son destin entre ses mains pour les siens. Oui mais voilà, Marseille se fera sans doute un malin plaisir à empêcher les lyonnais de croire en cette fragile 3e place, surtout dans le cas où les coéquipiers de Nabil Fekir commenceraient le match en étant 4e après un bon résultat de St-Étienne vendredi. Les hommes de Genesio n’ont dans tous les cas pas le choix, ils devront l’emporter au Vélodrome. Mais ils l’ont déjà fait et Memphis s’en souvient. Et comme souvent, l’OL n’est jamais aussi fort que lorsqu’il est dos au mur…

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Ligue 1 Conforama