Rejoins-nous

Premier League

(Premier League – 38e journée) Manchester City conserve son titre juste devant Liverpool

Maître de son destin dans son duel à distance avec Liverpool, Manchester City n’a pas laissé passer sa chance de remporter son sixième titre de champion d’Angleterre dimanche, à Brighton (4-1). Les Reds ont gagné pour rien contre Wolverhampton (2-0).

À trois semaines de sa finale de Ligue des champions contre Tottenham, Liverpool a entrevu le titre de champion d’Angleterre pendant une vingtaine de minutes dimanche après-midi. Mais entrevu seulement. Car après avoir raté son entame, Manchester City a fini par dérouler à Brighton (4-1).

City puissance 6

La sixième couronne des Citizens tient presque de l’exploit tant Liverpool, qui comptait encore sept points d’avance au coeur de l’hiver, aura tout fait pour le priver du Graal. Les champions capables de conserver leur titre sont devenus rares en Premier League (première fois depuis 10 ans et Manchester United) et la ténacité des Reds (97 points, une seule défaite) fut telle que les hommes de Pep Guardiola n’ont eu d’autre choix que de gagner leurs… 14 derniers matchs de Championnat pour triompher.

Après un gros quart d’heure de jeu sur les deux terrains, Liverpool était virtuellement repassé devant City au classement, grâce au but de Sadio Mané contre Wolverhampton (17e, 1-0). Il avait même pris deux points d’avance 10 minutes plus tard, après l’ouverture du score de l’inusable Glenn Murray à Brighton (27e, 1-0). Mais les supporters des Reds ont vite déchanté, les yeux rivés sur leurs téléphones portables dans les tribunes d’Anfield.

À peine 83 secondes après le but de Murray, Sergio Agüero égalisait sur une déviation astucieuse de David Silva (28e, 1-1). Puis c’était au tour du Frenchie Aymeric Laporte, arrivé lancé sur un corner frappé par Riyad Mahrez, de tromper la vigilance de Mathew Ryan (38e, 2-1). À 2-1, le suspense demeurait entier. Un but de Brighton aurait suffi à refaire de Liverpool – finalement vainqueur 2-0 – le champion provisoire, mais les Seagulls ont si peu touché le ballon au retour des vestiaires qu’ils ne se sont plus approchés de la surface des Citizens. Pire, ils ont encore craqué peu après l’heure de jeu, le bijou de Mahrez (63e, 3-1) portant un coup fatal aux derniers espoirs de Liverpool.

Ilkay Gündogan a parachevé le succès des siens à la 72e, d’un coup franc parfaitement enroulé. Le Manchester City de Pep Guardiola conserve donc son titre avec 98 points (deux points de moins que la saison dernière) tandis que Liverpool, avec 97 points réalise le 3e meilleur total d’une équipe en Premier League. À part cette année et l’année dernière, les Reds auraient été champions tous les ans avec ce total. Au lieu de ça, ils attendent toujours le titre suprême depuis 1990.

Arsenal pour l’honneur

Tout était joué par ailleurs, pour la Ligue des champions (Manchester City, Liverpool, Chelsea, Tottenham) comme pour la descente en Championship (Cardiff, Fulham et Huddersfield). Tout ou presque, car un miracle aurait pu permettre à Arsenal (5e, 67 points avant la dernière journée) de coiffer Tottenham (4e, 70 points) sur le poteau : pour que l’improbable se produise, il lui fallait non seulement gagner à Burnley mais aussi combler ses huit buts de retard sur son rival du nord de Londres, dont il devait compter sur une défaite contre Everton. Mais le doublé de Pierre-Emerick Aubemayang et le premier but en Championnat du jeune Eddie Nketiah (3-1, score final) n’ont pas pesé lourd pour les Gunners. Car Christian Eriksen a arraché un nul pour les Spurs (2-2), sur coup franc.

Goodbye Eden… 

Sorti du banc contre Leicester (0-0), Eden Hazard a sûrement disputer ses dernières minutes de jeu en Premier League sous le maillot de Chelsea. Après la rencontre, il a longuement salué les fans. À un an de la fin de son contrat, l’attaquant belge aurait décidé de ne pas prolonger et rêve de rejoindre le Real Madrid. Son entraîneur Maurizio Sarri a confirmé qu’il allait partir. «Eden Hazard a été un grand joueur pour ce club. Il faut accepter sa décision», a avoué le manager italien sur la BBC.

Les autres matchs

À la fois sans espoir d’intégrer le top 4 et assuré de disputer la Ligue Europa la saison prochaine, Manchester United (6e) a fini sans enthousiasme contre Cardiff (0-2), à Old Trafford. On retiendra par ailleurs le match fou entre Crystal Palace et Bournemouth (5-3), avec un doublé de Michy Batshuayi, et le carton de Newcastle à Fulham (4-0).

Enfin trois joueurs se partagent le trophée de meilleur buteur de la saison en Championnat : Mohamed Salah, Sadio Mané et Pierre-Emerick Aubameyang ont tous marqué 22 fois, contre 21 pour Sergio Agüero. C’est ainsi que se parachève une magnifique saison en Premier League. On a déjà hâte d’être à la prochaine !

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Premier League