Rejoins-nous

Ligue 1 Conforama

[Ligue 1 – 37e journée] Des buts en pagaille

L’avant dernière journée de Ligue 1 a donné déjà quelques indications, notamment sur la structure du podium. L’OL ira donc en Ligue des Champions tandis que l’AS Saint-Étienne jouera la Ligue Europa. Pour ce qui est de la relégation, il faudra attendre encore une semaine afin d’être définitivement fixé.

Il aura fallu attendre la 37e journée pour voir un spectacle offensif encore jamais vu cette saison. Avec 34 buts marqués, le multiplex a sonné dans tous les sens et donné du plaisir à tous les observateurs. Outre les scores fleuves, notamment de Lille ou de l’OM, cette journée aura été l’occasion de connaitre le podium de la Ligue 1 2018-2019. Si le champion ne faisait plus de doute depuis plusieurs journées déjà (et même depuis le début de la saison…), la place de dauphin semblait elle aussi être assurée. Il ne restait plus qu’à savoir qui de Lyon ou de St-Étienne allait monter sur la troisième marche.

L’OL s’assure la Ligue des Champions

Et l’ASSE a peut-être cru, à la mi-temps que les cartes allaient être rabattus. Pour encore croire à ce rêve fou, les Verts devaient espérer un mauvais résultat de l’OL combiné à une victoire. À la pause face à Nice, ils menaient 1-0 grâce à Beric tandis que Lyon était tenu en échec à domicile contre Caen, qui lutte pour sa survie en Ligue 1. Oui mais voilà, en deuxième période Moussa Dembélé et ses coéquipiers se sont énervés. Quatre réalisations plus tard, une de Memphis, deux de Cornet et une de l’attaquant français arrivé en provenance du Celtic Glasgow cet été, et meilleur buteur de l’OL en championnat avec 15 buts, les hommes de Bruno Genesio pouvaient savourer le sentiment du devoir accompli (4-0).

Il faudra néanmoins attendre la finale de la Ligue Europa entre Arsenal et Chelsea pour savoir si les lyonnais seront directement qualifiés pour la phase de groupe de la prochaine Ligue des Champions ou s’ils devront jouer un tour préliminaire. En cas de victoire des Blues, l’OL serait qualifié d’office. Pour St-Étienne c’est une belle saison qui se termine et surtout une superbe deuxième partie d’exercice, ponctuée de cette belle victoire (3-0) face à Nice qui termine assez anonymement.

La course au maintien pas encore jouée

Dans le bas du classement, si Guingamp, déjà condamné a concédé le nul face à Nîmes à domicile (2-2), Dijon s’est incliné face à Paris (4-0). Les dijonnais ne profitent donc pas de la défaite de Caen sur ce même score face à Lyon pour reprendre de la 18e place synonyme de barrages pour se maintenir dans l’élite. En revanche, Monaco a lui fait la belle opération de la journée grâce à son succès 2-0 contre Amiens à domicile. Radamel Falcao a été le premier buteur monégasque, inscrivant son 15e but de la saison. Ce précieux succès permet à Rony Lopes, Fabregas et les autres de prendre 3 points d’avance sur la 18e place avec une meilleure différence de buts.

En revanche, Amiens reste menacé par Caen puisque les picards n’ont que deux points d’avance sur les Caennais. Toujours dans le bas du classement, il y a match entre savoir s’il est plus dur d’être supporter de Bordeaux ou de Toulouse cette année. Entre la (nouvelle) piteuse de Bordeaux à domicile contre Reims (0-1) et la claque reçue par les toulousains dans leur stade par l’OM (2-5), difficile de savoir qu’est-ce qui est le plus gratifiant. Sakai s’est même offert un but tandis que Florian Thauvin a inscrit un doublé en toute fin de rencontre, pour enfin retrouver le chemin des filets.

Le PSG fête son titre

Dans les autres rencontres, si Rennes est allé gagner à Strasbourg dans un match sans enjeu, Montpellier, le 5e, a été tenu en échec par Nantes qui réussit décidément bien face aux équipes mieux classés. Les Nantais pointent à la 11e place. De son côté, le dauphin Lille s’est offert un nouveau festival offensif, cette fois face à Angers (5-0) dans une rencontre où Nicolas Pépé a encore brillé. Auteur d’un doublé, le meilleur joueur de la saison côté lillois compte désormais 22 réalisations en Ligue 1 (son record) et son départ devrait faire beaucoup de mal à l’équipe, sans doute la moins attendue de la saison.

Enfin, le PSG n’a fait qu’une bouchée de Dijon (4-0). Après 4 minutes, les parisiens menaient déjà 2-0 et laisser présager un festival offensif. Di Maria et surtout Edinson Cavani qui a marqué pour la première fois depuis son retour de blessure ont lancé de la meilleure des manières une soirée de fête dans un Parc des Princes complet. C’est évidemment le meilleur buteur de la Ligue 1 et du PSG cette saison Kylian Mbappé qui a clôturé le score en s’offrant un doublé, ses 31e et 32e buts de la saison. Après ce succès facile, les hommes de Thomas Tuchel pouvaient s’adonner à fêter leur 8e titre de leur histoire. On a notamment vu Neymar et Alvès faire les fous, les joueurs profiter des instants de fête avec leur famille et un feu d’artifice bien plus consistant que la saison des parisiens en Europe.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Ligue 1 Conforama