Rejoins-nous

Serie A TIM

[Serie A – 38e journée] La C1 pour l’Inter et l’Atalanta

Dans une dernière journée de Serie A où l’objectif était de savoir qui allait tamponner les deux derniers tickets d’accession à la Ligue des Champions, il n’y aura finalement pas eu de surprise.

Ils pouvaient être heureux et fêter cela comme il se doit. L’Atalanta Bergame s’est qualifié pour la phase de poules de la Ligue des Champions pour la première fois de son histoire ce dimanche. Le club, qui était en perdition il y a encore 6 ans (il avait éviter la relégation en Lega Pro, l’équivalent de la 3e division, de justesse) a réaliser une saison incroyable, tenant tête notamment à la Juve à Naples et à l’Inter et atteignant même la finale de la Coupe d’Italie malgré la défaite face à la Lazio. L’équipe entraînée par Gian Piero Gasperini a produit un jeu formidable et a assuré sa qualification en dominant tranquillement Sassuolo (3-1) qui a fini à 9.

L’Inter y sera aussi

De son côté, l’Inter Milan n’avait besoin que d’un petit succès face à la faible équipe d’Empoli (17e). Et malgré une deuxième partie de saison mouvementé du côté intériste avec notamment le cas Mauricio Icardi, les joueurs de Spalletti ont réussi à l’emporter après une deuxième mi-temps de bien meilleure facture. Les coéquipiers d’Handanovic finissent ainsi quatrième de Serie A. Mais il aura fallu l’entrée Keita Baldé qui a amené de la vitesse et un but pour y croire. Ensuite, si Icardi a manqué un pénalty, Perisic s’est blessé, Empoli a égalisé par Traoré avant que Nainggolan ne donne la victoire définitive aux siens (2-1). Ce succès condamne Empoli qui a pourtant tout fait pour pour se maintenir mais qui jouera donc en Serie B la saison prochaine.

Cette victoire des nerazzurri a aussi pour résultat d’anéantir les espoirs du rival de retrouver la Ligue des Champions. En effet, le Milan AC était qualifié pour la plus prestigieuse des compétitions européennes à la 76e minute lorsque l’Inter s’est fait reprendre à 1-1. Oui mais voilà cette joie n’aura duré que 5 minutes avant le but du Belge pour l’ennemi. Coté milanais on se contentera donc de la Ligue Europa (comme cette année) puisque la belle victoire (3-2) sur le terrain de la Spal n’a pas suffit. Le milieu de terrain Franck Kessié s’est offert un doublé pour les Lombards qui pourraient voir leur entraîneur Gennaro Gattuso partir cet été.

Une fin en roue libre

Du côté de la capitale l’AS Rome aurait eu besoin d’un miracle pour jouer la Coupe aux grandes oreilles. Edin Dzeko et ses coéquipiers se contenteront de la Ligue Europa malgré la victoire face à Parme (2-1). Cette rencontre aura été la dernière de Daniele De Rossi, légende du club au même titre que Francesco Totti, qui aura fait des adieux pour le moins émouvants. L’autre équipe de Rome, la Lazio fini deux places derrière, à la 8e position. Pour leur dernière rencontre Ciro Immobile et ses coéquipiers se sont inclinés face au Torino (3-1), qui fini à la 7e place.

Dans le bas du classement, le Genoa remercie l’Inter. Car son match nul face à la Fiorentina (0-0) combiné à la défaite d’Empoli permet au club de Gênes de se maintenir in-extremis dans l’élite, seulement grâce à la différence de but. Enfin, le premier et le deuxième du classement ont terminé par une défaite. Naples d’abord, s’est incliné à Bologne (3-2) malgré des buts de Ghoulam et Mertens. La Juve elle, n’a pas réalisé un grand match à la Sampdoria de Gênes pour la dernière de son entraîneur Massimiliano Allegri. L’essentiel était de toute façon ailleurs pour les turinois, déjà champions depuis plus d’un mois.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Serie A TIM