Rejoins-nous

Made In Ligue 1

Etienne Capoue, la tentacule de Watford

Étienne Capoue a fait ses premiers pas en Ligue 1 il y a déjà plus de 10 ans. Après une carrière plus qu’honorable avec Toulouse, l’international français est parti en Angleterre où il démontre à la Premier League son abattage.

Le football chez les Capoue c’est un peu une histoire de famille. Entre son père qui entraîne les jeunes chamois Niortais et son frère qui est aussi footballeur professionnel, il ne faisait pas vraiment de doutes qu’Etienne Capoue allait lui aussi prendre ce chemin. Le jeune Étienne fait ses premières gammes à Niort avant de passer une saison chez les jeunes du SCO d’Angers (2004-2005), et d’intégrer à 17 ans le centre de formation du Toulouse FC.

C’est dans la ville rose que le milieu de terrain aura sa chance et disputera ses premières minutes de Ligue 1 un soir de décembre 2008. Lancé par Elie Baup, il jouera ensuite rapidement son premier match européen lors de la dernière journée de la phase de groupe de la Coupe UEFA avant de signer son premier contrat pro en février 2008. Cependant, c’est vraiment la saison suivante qu’il explose et qu’il devient un titulaire indiscutable.

Sous les ordres d’Alain Casanova, le TFC réalise l’une de ses meilleures saisons dans l’élite avec Étienne Capoue titulaire devant la défense. Le club termine 4e du championnat et la sentinelle impressionne. Puissant, technique, excellent récupérateur, les qualités du jeune et longiligne milieu impressionnent.

Après Toulouse l’Angleterre

À la fin de sa troisième saison avec les toulousains, les plus grands clubs d’Europe commencent à s’intéresser à lui, à l’image de ce sondage effectué auprès des socios du FC Barcelone qui souhaitent, en première position, le recrutement du jeune français pour pallier le départ de Yaya Touré vers Manchester City. Finalement Étienne Capoue restera près de la Garonne pour encore deux saisons où il continuera d’exprimer son talent et d’être l’une des pièces maitresses du TFC.

Il connaîtra même sa première sélection avec l’équipe de France de Didier Deschamps. Souvent comparé à Yann M’vila ou encore Blaise Matuidi, il est plutôt un mix de ces deux joueurs, du moins dans le style. Il marquera d’ailleurs son premier but sous le maillot tricolore le 11 septembre 2012 lors du match France-Biélorussie (3-1) se déroulant au stade de France et comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Mais à l’issue de cette saison 2012-2013, Étienne Capoue manifeste des envies de départ et si la presse estime qu’il est très suivit, aucun transfert ne se réalise, et il commence la saison avec son club.

Mais pas pour longtemps. En effet, après avoir étrenné les terrains et ratissé tous les ballons de Ligue 1, Capoue rejoint Hugo Lloris à Tottenham en août 2013. Malheureusement, l’aventure ne commence pas comme espérée. Comme si le changement de climat et d’environnement était de trop, le corps du milieu de terrain le lâche et il est souvent inapte à jouer car blessé. Lui qui a besoin d’être au top physiquement pour s’imposer ne joue que 24 matchs sur ses deux premières saisons avec Tottenham.

Une renaissance à Watford

À l’été 2015, il quitte les Spurs pour rejoindre le Watford FC qui faisait son apparation en Premier League. Avec son prix (9M), Étienne Capoue est devenu le joueur le plus onéreux de l’histoire du club et il semble juste de dire qu’il a plus que démontré qu’il valait ce prix. Avec l’équipe londonienne, il est un titulaire indiscutable lorsqu’il n’a pas de pépin physique.

Il a d’ailleurs été précieux cette saison dans le parcours de Watford qui a longtemps trusté la première partie du classement avant de finir la saison par 3 défaites. Les hornets ont terminé à la 11e place mais ils ont un temps été la surprise de la saison en Angleterre. Avec Doucouré, la doubelette française a régalé Vicarage Road cette saison. Élu meilleur joueur de la saison de Watford, il l’a lui même évoqué en fin de saison : « Ce club ne fait que de progresser« . Arriveront-ils à viser plus haut l’année prochaine ?

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Made In Ligue 1