Rejoins-nous

Copa America

Brésil-Pérou, première

Ce dimanche, la Copa America va connaître une finale inédite entre le Brésil et le Pérou. Les brésiliens se sont assez facilement défaits de l’Argentine en demies alors que le Pérou a impressionnant en écrasant le Chili.

Arriver en finale, c’est pas le Pérou ! C’est ce que doit se dire le Brésil, qui retrouve la finale de la Copa America pour la première fois depuis 2007 et le succès du Brésil sur l’Argentine (3-0). Douze années plus tard, Messi et Alves (déjà titulaires pour cette finale) se retrouvaient donc cette fois en demies dans un stade de Belo Horizonte acquis à la cause brésilienne. Et le Mineirão n’aura eu besoin que de 19 minutes pour exploser une première fois grâce à l’ouverture du score de Gabriel Jesus sur une action de grande classe de Dani Alves, et une passe parfaite de Firmino.

En deuxième mi-temps, les rôles furent inversés mais le résultat resta le même. Alors que l’Argentine poussait pour revenir au score, un contre létal des coéquipiers de Thiago Silva a porté le score à 2-0. Et cette fois, c’est Gabriel Jesus qui, après un merveilleux crochet dans la surface, a parfaitement servi Firmino qui a inscrit là son deuxième but de la compétition. Entre temps, l’Albiceleste a tout tenté mais la tête d’Agüero a heurté la barre tandis que le coup franc de Messi a été stoppé par Alisson alors qu’il prenait la direction de la lucarne du gardien de la Seleçao. De quoi se prendre la tête entre les mains comme la fait Thiago Messi et sans doute une partie du peuple argentin. Son père lui, en a profité pour mettre un coup sur l’arbitrage, les terrains et l’organisation de la compétition pas à la hauteur selon lui.

Le Pérou en folie

Qu’importe, les brésiliens étaient déjà dans le vestiaires à fêter la qualification pour une finale, ce que la majeur partie de l’équipe n’a pas encore connu. Les hommes de Tite étaient hier soir devant leur téléviseur pour voir évoluer leur prochain adversaire et sans doute furent-ils surpris comme de nombreux observateurs que celui-ci n’eu aucun mal à se qualifier pour la finale. Le Pérou a, en effet, écrasé le Chili (3-0) dans un match où ils auront été plus virevoltants, plus efficaces et simplement plus forts.

Après 20 minutes, Flores a repris au second poteau d’une belle reprise, une tête manquée d’un de ses coéquipiers alors qu’un gros quart d’heure plus tard c’est Yoshimar Yotun qui a donné deux buts d’avance à son pays après une erreur du gardien chilien. Le but, anecdotique, de Guerrero dans le temps additionnel aura eu le mérite de faire tomber la sélection chilienne et le pays dans une euphorie compréhensive pour un pays qui n’a plus connu de finale continentale depuis 1975. Après une participation à la Coupe du Monde en Russie pour la première fois depuis 1982, le Pérou est en train de renaître petit à petit. Face au Brésil, il aura l’occasion de remporter le trophée pour la 3e fois de son histoire.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Copa America