Rejoins-nous

CAN

Les quarts, la Var, le spectacle ?

Ce mercredi marque le début des quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations qui se déroule en Égypte jusqu’au 19 juillet. Il ne reste plus que 8 équipes pour un titre. Quelques favoris, l’Egypte et le Maroc par exemple, se sont fait sortir en huitièmes tandis que l’Algérie et le Sénégal sont encore en course.

Pour lui, ce match fera partie des plus importants de la saison. Sadio Mané, la star de l’équipe du Sénégal qui a fait de la Coupe d’Afrique l’une de ses priorités affrontera avec ses coéquipiers la surprenante équipe du Bénin à 18h pour une place en demi-finale. Déjà vainqueur de la Ligue des Champions avec Liverpool il y a un mois, Mané semble quelque peu émoussé par sa longue saison avec le vice-champion d’Angleterre, même s’il fut le seul buteur du match en huitièmes contre l’Ouganda. Néanmoins, les Lions de la Teranga entraînés par l’ancien joueur du PSG Aliou Cissé font partie des favoris pour remporter une compétition qu’ils n’ont jamais gagné.

L’Algérie aura fort à faire

Le Nigéria, lui, a déjà gagné la CAN, trois fois même (1980, 1994, 2013). Pour faire la passe de quatre, les Super Eagles devront se défaire de l’Afrique du Sud qui a dégoûté tout une nation en éliminant l’Égypte au tour précédent (1-0). Détestés du pays organisateur, les Bafana Bafana jouissent d’une grande solidité et d’un gardien capable de grandes parades. S’il y a bien un gardien qui fait aussi forte impression aussi depuis le début de la compétition, c’est celui de Madagascar. Au même titre que son équipe, Melvin Adrien est sur un nuage. Le gardien du FC Martigues qui évolue en CFA (!) n’a pas eu besoin de son talent lors de la séance de tirs aux buts face à la RDC puisque Tisserand et Bolasie ont tiré au-dessus. Face à la Tunisie qui a éliminé le Ghana aux t.a.b. les Malgaches ne partiront pas favoris mais ils ont déjà démontré que collectivement, ils pouvaient réaliser de grandes choses.

Enfin, un peu avant cette rencontre ce jeudi, il y aura le choc des quarts. L’Algérie de Riyad Mahrez affrontera la Côte d’Ivoire de Nicolas Pépé dans une rencontre où les attaquants devront faire parler la poudre. Les Fennecs l’ont très bien fait face à la Guinée (3-0) dans le sillage d’un très bon Youcef Atal et d’un Mahrez lumineux. Ces deux joueurs feront partie des atouts principaux côté Vert tandis que pour la Côte d’Ivoire Wilfried Zaha devra confirmer son bon match face au Mali, ponctué du but de la victoire. Le vainqueur se donnera une belle opportunité de remporter cette 32e édition.

La VAR fera son apparition

Pour cette édition déjà historique par son nombre de participants (c’est la première fois que la CAN se joue à 24 équipes), l’assistance vidéo à l’arbitrage va faire son apparition à partir des quarts de finale. La VAR qui avait fait défaut lors de la finale de la Ligue des Champions de la CAF entre le Wydad Casablanca et l’ES Tunis devra être irréprochable (fonctionner en permanence) et surtout être utilisée à bon escient comme ce n’est pas toujours le cas. « Tout le matériel a été réceptionné, les essais ont commencé« , a déclaré vendredi le secrétaire général de la CAF Moaz Hajii. Jusque-là, « tout se passe bien. »

« La VAR nécessite non seulement du matériel mais aussi de l’expertise. Nous sommes en phase aujourd’hui avec tout l’arbitrage africain pour mettre en place des formations pour que ces arbitres puissent être homologués VAR à l’international« , a ajouté ce dernier. Alors à qui profitera cet outil technologique ? Réponse dès ce soir.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in CAN