Rejoins-nous

Ligue 1 Conforama

L1 tour des clubs : Brest, des bases solides pour un promu

Vice-champion de Ligue 2 l’an passé, le Stade Brestois 29 retrouve l’élite en cette saison 2019-2020,  une Ligue 1 que le club breton avait quitté en 2013. Objectif maintien donc.

La saison dernière : Le Stade Brestois a conclu une très belle saison en Ligue 2 qui lui a permis de terminer vice-champion derrière le FC Metz. La remontée en Ligue 1 était attendue depuis 2013 et a été acquise sous l’impulsion du coach Jean-Marc Furlan, un spécialiste des remontées dans l’élite. Meilleur buteur l’an passé avec 27 buts inscrits, un record du club depuis 1979, Gaëtan Charbonnier a été le leader de l’attaque brestoise et en a surpris plus d’un. Solide tout au long de la saison avec des jeunes pousses intéressants, Brest a rempli son objectif de retrouver l’élite.

La saison à venir : Le club du Finistère a idéalement préparer sa remontée. Invaincu en matchs amicaux à la mi-juillet, les Brestois ont même empoché trois victoires contre des équipes de leur région, à domicile face à Lorient et Rennes et sur le terrain de Guingamp. Concernant l’effectif, quelques incertitudes demeurent. Si après trois saisons dans le Finistère, le défenseur central Anthony Weber, 32 ans, a rejoint Caen, l’arrivée du latéral gauche Ludovic Baal n’est pas encore actée. De retour de blessure, le joueur de 33 ans est à l’essai, dans l’attente d’une signature de contrat à un poste où Romain Perraud semble le titulaire indiscutable. Le nouvel entraîneur Olivier Dall’Oglio s’appuiera sur les jeunes Osei Yaw, Hianga’a M’Bock ou encore Hugo Magnetti mais aussi sur le duo plus expérimenté Gaëtan Charbonnier-Mathias Autret à l’offensive. Il  pourra compter sur Kevin Mayi ou encore Féris N’Goma, de jeunes joueurs en passe de se révéler.

Le coach : Olivier Dall’Oglio. En fin de contrat, Jean-Marc Furlan a quitté la Bretagne pour la Bourgogne, remplacé par Olivier Dall’Oglio, 55 ans. Ancien entraîneur de Dijon, il avait été démis de ses fonctions fin décembre 2018 en raison des mauvais résultats du club en première partie de saison. Après six années à Dijon et plusieurs mois sans club, il a été nommé entraîneur du Stade Brestois le 31 mai 2019 avec pour objectif de maintenir les Bretons dans l’élite. « Je suis là pour amener un petit être en plus, je pense que les joueurs l’ont compris, a déclaré Dall’Oglio en conférence de presse. Quand ils seront en Ligue 1, ils auront leur mot à dire. »

Le joueur clé :  Samuel Grandsir. Le milieu offensif de 22 ans a été prêté par Monaco au club finistérien après 6 mois de prêt à Strasbourg. Révélé à Troyes lors de la saison 2016-2017, il a été un élément important de la remontée de l’ESTAC dans l’élite avant d’être acheté par Monaco pour trois millions d’euros et un contrat de cinq ans. « J’ai vu que je pouvais beaucoup progresser avec cette équipe, en sachant que j’avais besoin de temps de jeu car la saison dernière s’est mal passée, a expliqué Grandsir à la presse locale. J’ai eu la confiance du coach et de tout le staff. Cela m’a plu et je sais qu’en venant ici je peux faire de très belles choses. » Attention toutefois à sa tendance à l’énervement, lui qui a déjà été expulsé à quatre reprises dans sa jeune carrière.

Le stade : Stade Francis-Le Blé (15 305 places).

Pronostic classement : 14e.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Ligue 1 Conforama