Rejoins-nous

Ligue 1 Conforama

L1 tour des clubs : Reims, paré au décollage

Remarquables la saison dernière les rémois espérerons sans doute que le vol lors de cette saison soit aussi tranquille que celui de la saison passée. Attention néanmoins à l’atterrissage, qui pourrait être mouvementé.

La saison dernière : Huitième au final, Reims a longtemps été dans le coup pour prétendre au Top 5. Finalement trop courts, les rémois ont pratiqué un jeu attractif mais ont surtout fait preuve de solidité et d’un système bien en place. Avec ses 42 buts encaissés, l’équipe champenoise fut la 4e meilleure défense de Ligue 1, l’un des atouts pour ne pas être relégué en deuxième partie de tableau, ou pire, en Ligue 2. Avec quelques victoires de prestige comme face à l’OM ou au PSG (bon, c’était lors de la dernière journée), Reims a fait partie des très bonnes surprises de Ligue 1 et des équipes fraîcheurs. Cette saison, le club à l’histoire riche tentera de faire au moins aussi bien. Surtout, Reims était une équipe fraîchement promu et elle a démontré que sa place, c’est en Ligue 1.

La saison à venir : Avant de commencer sa saison au Vélodrome contre Marseille, Reims a d’abord réussi une préparation optimale (2 nuls, 3 victoires). Lors de son dernier à domicile contre Sheffield United les Rémois se sont imposés 3-1 notamment grâce des réalisations de Romao, d’Oudin et de Chavalerin, trois joueurs qui auront leur importance quant à la réussite du club champenois dans l’élite. Mais cela sera aussi lié d’abord au départ ou non de Rémi Oudin vers l’Espagne où Majorque semble prêt à vouloir l’acheter pour 7,5M d’euros. Pour l’instant aucun départ important n’est à signaler au Stade de Reims qui cherche avant tout à obtenir de la stabilité. L’ambition Rémoise pour cette saison et les années à venir, est de s’inscrire solidement en milieu de tableau du championnat. Là où les rémois devront faire mieux que la saison précédente, ce sera dans les coupes nationales.

Le coach : David Guion. À la tête du SDR depuis maintenant deux ans, l’entraîneur français âgé de 51 ans a été prolongé jusqu’en 2021 au début de l’été, preuve de la volonté de stabilité du club. Celui qui a fait remonter les rémois de la Ligue 2 à la Ligue 1 aura pour objectif de continuer à faire respecter la mise en place tactique de son équipe tout en continuant de produire du jeu, au moins à domicile, pour s’assurer un maintien rapide. « Aujourd’hui, c’est clair qu’on en est loin d’être au complet. Il nous faut nous renforcer. J’insiste là dessus : il ne faut pas recruter, il faut nous renforcer !  On le voit à travers le match face à La Gantoise, il y a un chantier en défense centrale, il y a un chantier devant, on voit aussi qu’il y a un chantier peut être sur le côté gauche. A cela s’ajoute les joueurs qui sont un petit peu en difficulté physique comme Mathieu Cafaro. Donc voilà, il y a beaucoup de travail. Pour l’instant, je me concentre vraiment sur les garçons qui sont présents. Mais c’est clair qu’il faut vraiment que l’équipe bouge. » expliquait l’entraîneur au coeur de la préparation.

Le joueur clé : Alaixys Romao. On aurait pu parler de Rémi Oudin car il sera l’une des cartouches offensives principales mais Alaixys Romao est le capitaine de l’équipe et aussi l’un des piliers du milieu de terrain. À 35 ans, l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille a l’expérience qu’il faut pour aider son équipe dans les moments parfois plus difficile. Clairvoyant dans le jeu, harceleur à la perte du ballon, Romao est un peu la clé de voute de l’équipe qui fonctionne moins bien sans lui. Véritable guerrier, leader volontaire et meneur de troupes, il n’est finalement que peu surprenant d’avoir vu les dirigeants champenois lui proposer une année de contrat supplémentaire pour le lier au club jusqu’en 2021.

Le stade : Auguste-Delaune,

Pronostic classement : 13e

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Ligue 1 Conforama