Rejoins-nous

Ligue 1 Conforama

L1 tour des clubs : Encore un Top 5 pour St-Étienne ?

Après une saison réussie et une qualification pour la Ligue Europa, St-Étienne est ambitieux. Malgré la perte de Cabella, remplacé par Boudebouz, les Verts veulent continuer de faire partie des équipes qui trustent le haut du classement. 

La saison dernière : Longtemps placé mais jamais en très bonne position, St-Étienne a attendu la fin de la saison pour montrer le bout de son nez et même, pendant un moment, remettre en question la place sur le podium de l’Olympique Lyonnais. Finalement, l’ASSE a terminé sa saison à la 4e place, se qualifiant pour l’Europa League au terme d’une année réussie sous les ordres de Jean-Louis Gasset. Entre la superbe saison de Wahbi Khazri, les éclairs de Cabella, le contrôle du jeu de M’Vila, la débauche d’énergie de Debuchy sur son côté droit et la solidité défensive de l’impressionnant Saliba, St-Étienne avait l’effectif pour jouer le haut de tableau. Après l’intérim de Julien Sablé et le raté d’Oscar Garcia, les Verts ont retrouvé une stabilité sur le banc qui s’est transmise sur le terrain.

La saison à venir : Avec quelques changements de joueurs mais un ensemble globalement similaire à l’année dernière, St-Étienne a encore les armes pour lutter avec le haut du classement. Cependant, le départ de Jean-Louis Gasset pourrait être un coup dur lui qui entretien toujours de bonnes relations avec les joueurs. Heureusement, l’ASSE a réussi à conserver William Saliba pour la saison à venir malgré l’intérêt d’Arsenal qui a acheté le jeune défenseur, mais l’a laissé une saison de plus du côté du Forez. Le retour de l’Europa League dans le Chaudron va être l’une des données importantes quant à la gestion de la fatigue pour l’effectif qui réussissait de belles choses avec un match par semaine. Ghislain Printant a maintenant les cartes en main pour faire de tous ces ingrédients une sauce qui pourrait être délicieuse.

Le coach : Ghislain Printant. Entraîneur adjoint de Jean-Louis Gasset toute la saison dernière, Ghislain Printant a repris le flambeau après le départ de l’ancien du PSG, qui a expliqué avoir besoin de repos. Ancien coach de Bastia qu’il a emmené en finale de la Coupe de la Ligue, il a aussi connu une expérience à Montpellier où il était déjà aux côté de Gasset avant de se retrouver à St-Étienne. Le technicien de 58 ans a au moins l’avantage de déjà connaître le fonctionnement du club ainsi que la plupart des joueurs de l’effectif même si le métier d’adjoint n’est pas le même que celui d’entraîneur principal. « Je pense que j’ai essayé d’endosser le costume de Jean-Louis Gasset. Je suis un peu plus en retrait sur les séances même si j’interviens car c’est mon ADN de vouloir être au contact de mes joueurs. Après, ça s’est fait naturellement. Je ne me suis pas posé de questions. J’essaie d’être moi-même et je pense que les joueurs n’ont ressenti aucun changement par rapport à l’attitude que je pouvais avoir les dix-huit moins précédents, si ce n’est que j’ai pris un peu plus de recul » déclarait le néo-entraîneur stéphanois.

Le joueur clé : Yann M’Vila. C’est un joueur qui a un parcours pour le moins chaotique et inattendu. Révélé et excellent avec le Stade Rennais au début de sa carrière, le milieu de terrain est ensuite partit se perdre en Russie au Rubin Kazan où il tombe dans l’oublie alors qu’il avait connu l’Équipe de France et l’Euro 2012. Son prêt raté à l’Inter Milan et celui plus réussi à Sunderland n’enlève pas le goût d’inachevé d’un joueur pétri de talent. Oui mais voilà, depuis son arrivée dans le Forez en janvier 2018, la sentinelle, très technique, renaît. La saison dernière, M’Vila a été impressionnant, retrouvant un niveau qu’on ne lui connaissait plus. Son association au milieu de terrain avec Selnaes faisait partie des meilleurs du championnat avant que son coéquipier ne choisisse la Chine pour poursuivre sa carrière. L’ex international français aura quoi qu’il en soit cette saison un rôle très important dans le coeur du jeu des Verts et s’il continue de monter en puissance comme il le fait, alors les Stéphanois ont de quoi se réjouir.

Le stade : Geoffroy-Guichard, 41 965 places.

Pronostic classement : 6e

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Ligue 1 Conforama