Rejoins-nous

Ligue 1 Conforama

La Ligue 1 is back !

Après plus de deux mois sans compétition, la Ligue 1 fait son retour ce vendredi soir avec une affiche alléchante entre Monaco et l’Olympique Lyonnais. L’occasion pour les équipes d’ajuster les derniers réglages et de se lancer dans le grand bain.

C’était long non ? La trêve estivale, heureusement occupée cette année par la Coupe du Monde féminine, la Copa America, la CAN et surtout un marché des transferts indécis et excitant prend fin ce week-end. Et pour attaquer, la Ligue 1 a fait les choses biens. Même si au vu du classement de l’année dernière, ce n’est pas forcément une affiche qui fait rêver (le 3e contre le 16e), dans les faits ce Monaco-Lyon a tout pour s’avérer intéressant voir même explosif.

De la nouveauté

Il n’est pas peu dire que la saison dernière de Monaco en Ligue 1 fut un fiasco total. Après avoir mal commencé, les hommes de Leonardo Jardim n’ont jamais réussi à se remettre dans le droit chemin, malgré la venue de Thierry Henry, lui aussi limogé 3 mois après son arrivée et remplacé par le coach portugais. Cette année, Monaco veut donc faire mieux et cela commence dès la réception de l’OL. Une fois n’est pas coutume, le club de la principauté n’a pas trop fait parler de lui lors du mercato, accueillant seulement Benjamin Lecomte de Montpellier et laissant partir Djibril Sidibé du côté de l’Angleterre. Avec un effectif composé de joueurs talentueux et expérimentés comme Falcao, Fabregas, Martins ou encore Glik, l’OL devra se méfier.

D’autant plus que même malade l’année dernière, Monaco avait surclassé l’OL à domicile. Côté lyonnais, l’intersaison a été mouvementé entre le départ de Génésio, l’arrivée de Sylvinho et de Juninho, le départ de Mendy, Ndombele, Fekir, les arrivées de Mendes, Andersen, Koné… il n’y a pas eu de quoi s’ennuyer pour les supporters lyonnais. Bien que les résultats lors de la préparation ne furent pas en faveur de l’OL (malgré la victoire dans l’Emirates Cup) les coéquipiers de Memphis font partie des favoris pour le podium et tenteront sûrement de le prouver sur le terrain de l’ASM.

Comment ça va à l’OM ?

Après cette mise en bouche appétissante, samedi l’OM recevra au Vélodrome le Stade de Reims. Face à des rémois décomplexés après leur superbe saison passée, Marseille n’a pas trop le droit à l’erreur dans un climat tendu. En effet, la trêve n’a pas satisfait les supporters qui n’ont eu le droit qu’à deux arrivées dont celle de Benedetto, l’attaquant de Boca Juniors, et peu de départ des indésirables (Sertic, Amavi…) mais celui d’Ocampos, pourtant aimé à Marseille. Finalement, l’arrivée la plus intéressante fut celle du nouvel entraîneur André Villas-Boas et les marseillais se rassureront sans doute en se disant qu’ils n’auront au moins plus à se farcir les conférences de presse de Rudi Garcia.

Samedi soir ce sera le premier multiplex de la saison. Hormis les rencontres entre Nice et Amiens ou le déplacement d’un Bordeaux en reconstruction à Angers, on scrutera surtout le retour en Ligue 1 de Brest qui recevra Toulouse. Les brestois de nouveau dans l’élite après une belle saison en Ligue 2 ont comme objectif le maintien et ont les armes pour l’atteindre. Dans le même temps, des outsiders pour l’Europe s’affronteront déjà. Ce sera le cas pour Montpellier face à Rennes tandis que l’AS St-Etienne, commencera sa saison à Gaston-Gérard contre Dijon.

Le PSG commence doucement

Dimanche, le vice-champion de France aura l’occasion de se tester contre Nantes. Le LOSC reçoit les canaris à la maison, le premier match officiel post Nicolas Pépé, partie en grande pompe à Arsenal pour 80 millions d’Euros. Mais les lillois se sont aussi de leur côté renforcé et le mercato n’est peut-être pas terminé chez les Dogues. De son côté Christian Gourcuff dirigera son premier match à la tête de l’équipe nantaise.

Quelques minutes après, le champion de Ligue 2 Metz sera à la Meinau pour y affronter un Strasbourg déjà prêt physiquement puisque les Strasbourgeois ont notamment joué ce jeudi en Europa League. Dans ce derby de l’Alsace, les messins verront s’ils ont le niveau face à une équipe de milieu de tableau de Ligue 1.

Enfin du côté du champion de France, les hostilités seront lancées face à Nîmes dans un Parc des Princes qui inaugurera un nouveau salon très classe nommé “La Galerie”. Sur le terrain, les parisiens qui ont déjà remporté le trophée des champions aux dépens du Stade Rennais (2-1) aligneront déjà une équipe très compétitive et partiront largement favoris dans cette rencontre faces aux Crocos. De toute façon, de manière générale, le PSG partira favori dans toutes ses rencontres de Ligue 1. Et s’il commence le championnat de la même façon que l’année dernière, alors le suspense sur l’identité du champion aura disparu en moins de temps qu’il n’en faut à Mbappé pour traverser le terrain en contre-attaque.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Ligue 1 Conforama