Rejoins-nous

Liga Santander

[Liga – 1e journée] Ça commence fort

La Liga faisait sa rentrée ce vendredi 16 août. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que pour certains, le test a été plus difficile et plus inattendu que pour d’autres. 

Alors que les championnats français et anglais ont repris il y a une semaine déjà, c’était au tour de l’Espagne de revenir en ce week-end du 17 août. Et tout a commencé en fanfare vendredi soir par la défaite inattendue de l’ogre barcelonais sur la pelouse de l’Athletic Bilbao (1-0). Pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, Antoine Griezmann n’a pas empêché la défaite des siens, le FC Barcelone s’inclinant en toute fin de rencontre après un magnifique ciseau du redoutable Aduriz (89e), tout juste entré en jeu. Privé de Lionel Messi, et rapidement de Luis Suarez blessé, les Catalans ont certes touché par deux fois les montants mais ont ensuite subi le rythme des Basques. Défait seulement 4 fois en championnat lors des deux dernières saisons, le Barça débute bien mal son édition 2019/2020.

Le Real tient son rang

Ce samedi, le Real Madrid n’a lui pas manqué son retour lors de son déplacement au Celta Vigo (1-3). En l’absence du Belge Eden Hazard, le trio Bale-Vinicius-Benzema en attaque avait fier allure, ce dernier ouvrant le score à la 12e minute pour les Madrilènes, sur une passe décisive du Gallois. Après un but refusé aux locaux pour hors-jeu en fin de première période et l’expulsion de Modric (56e), les hommes de Zinédine Zidane n’ont pas levé le pied et Kroos (61e) d’une frappe puissante puis Vazquez (80e) au terme d’un bel effort collectif ont aggravé le score, avant un but pour l’honneur de Losada dans les arrêts de jeu (90e+1). Une jolie entrée en matière pour les Galactiques.

De son côté, Valence a concédé le match nul à domicile contre la Real Sociedad (1-1) après des réalisations du Français Kevin Gameiro (59e) et d’Oyarzabal sur penalty (90e+11). Si le tricolore a ouvert le score, il a manqué d’enfoncer le clou en envoyant son penalty dans les nuages à la 95e minute. La Real Sociedad en a profité pour égaliser, l’autre français de Valence Francis Coquelin écopant d’un deuxième carton jaune synonyme d’expulsion pour une main dans la surface de réparation. Après plus de 10 minutes d’arrêts de jeu, Oyazarbal n’a pas tremblé pour égaliser et permettre à la Real Sociedad qui jouait en vert, de ramener un point de Mestalla.

Pluie de buts à Villarreal

Dans la soirée, les promus débutaient parfaitement leur exercice 2019/2020, Majorque s’imposant à domicile contre Eibar (2-1) tandis que l’Osasuna Pampelune l’emportait à Leganés (0-1). Le score fleuve de cette première journée de Liga était à mettre au crédit de la rencontre entre Villarreal et Grenade (4-4). Les deux formations se sont quittées sur un score de parité après un match à suspense. Si le Sous-Marin jaune a mené au score à chaque fois grâce à Cazorla sur penalty (34e), Gomez (53e), Moreno (65e) et Chukwueze (73e) jusqu’à porter son avance à 4 buts à 2, le dernier promu est parvenu à revenir grâce à Vico sur penalty (45e+5), Machis (62e), Soldado (75e) et Puertas (81e).

Ce dimanche, Alavés a souffert à domicile contre Levante mais a fait preuve de réalisme pour s’imposer sur la plus petite des marges (1-0) grâce à un but de Joselu (54e). Puis le Séville FC a pris le meilleur sur l’Espanyol Barcelone (0-2), Reguilon (44e) et Nolito (86e) trouvant le chemin des filets pour le premier match de Lopetegui à la tête des Sévillans. L’autre club de la ville, le Bétis Séville, n’a pas été à pareille fête, défait à domicile contre le Real Valladolid (1-2). Les coéquipiers de Nabil Fékir, titulaire, se sont retrouvés réduits à 10 dès la 8e minute de jeu après l’expulsion du gardien Robles. Si Loren Moron a égalisé à la 68e minute après l’ouverture du score de Guardolia 5 minutes plus tôt, Plano a offert la victoire aux visiteurs en fin de match (89e).

L’Atlético assure l’essentiel

Enfin, l’Atlético Madrid clôturait cette première de journée de Liga en recevant Getafe (1-0). Malgré une équipe modifiée suite à l’intersaison, départs de Griezmann, Godin ou encore Rodri, les Colchoneros ont entamé de la meilleure des manières leur saison et le match, Trippier déposant le ballon sur la tête de Morata pour l’ouverture du score (23e). Une expulsion de part et d’autre (Molina 38e et Lodi 42e) ternissait la fin de première période. Comme à leur habitude, les hommes de Diego Simeone ont ensuite géré leur avance, dans le sillage d’un bon Joao Félix, pour prendre les trois points de la victoire et rejoindre l’autre club de Madrid parmi les premiers leaders.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Liga Santander