Rejoins-nous

Liga Santander

[Liga – 3e journée] L’Atlético Madrid, seul à tenir son rang

Début de saison un peu particulier en Espagne, où les ténors barcelonais et madrilènes peinent à trouver leur rythme. Seul l’Atlético Madrid réalise un sans faute pour le moment, expliquant sa place de leader devant Bilbao et Séville.

On s’attendait à un match compliqué pour le FC Barcelone, privé de sa ligne d’attaque face à Osasuna. Suarez, Messi et Dembélé absents, c’est Antoine Griezmann qui occupait la pointe de l’attaque barcelonaise. Les locaux ont très bien commencé le match, par l’intermédiaire de Roberto Torres, buteur dès la 7ème minute (1-0, 7e), d’une superbe reprise à bout portant qui n’a laissé aucune chance à Ter Stegen.

Logiquement dominés dans le premier acte, les joueurs de Valverde ont dû attendre la seconde période pour voir les remplaçants faire la différence. Issu du centre de formation, Fati (1-1, 51e) est devenu le plus joueur du FC Barcelone a inscrire un but en Liga grâce à sa tête croisée avant qu’Arthur (1-2, 64e) plutôt intéressant dans l’entrejeu ne permette au Barça de prendre l’avantage grâce à son plat du pied à l’entrée de la surface. On imaginait alors les Catalans l’emporter tanquillement, jusqu’au moment où Gérard Piqué a fait du Piqué et a commis une faute de main dans la surface. Pénalty transformé par Roberto Torres qui s’est offert un doublé (2-2, 81e). Avec 1 victoire, 1 nul et 1 défaite, le FC Barcelone est encore en mode diesel !

Bale au centre

S’il y a bien un joueur qui s’est fait remarqué dans ce Villareal – Real Madrid, c’est le Gallois Gareth Bale ! Le gaucher s’est d’abord illustré dans le jeu, en égalisant par deux fois face à un sous-marin jaune ultra réaliste (buts de Moreno et Gomez). Bale restera sous les projecteurs jusqu’à la fin du match, moment où il s’est fait expulsé après un second carton jaune. Score final 2-2, un bon point pris pour les Merengue au vu de la physionomie du match. Avec 5 points au compteur, le Real reste invaincu.

L’Atlético s’arrache

Barcelone et le Real tenus en échec, c’est l’Atlético Madrid qui en a profité pour s’emparer des rennes de la Liga et qui distance déjà ses deux concurrents pour le titre. Face à Eibar, les Colchoneros se sont fait peur mais l’ont finalement emporté dans les ultimes secondes (3-2). Menés 2-0, les joueurs de Diego Simeone ont eu une sacrée réaction d’orgueil, entamée par le premier but en Liga de Joao Félix. Après la réduction du score de la pépite, c’est Vitolo qui a remis les deux équipes à égalité avant que Tomas Partey ne donne le succès aux rojiblanco. Une victoire importante qui leur permet de prendre (déjà) 4 points d’avance sur le Réal, et 5 sur le Barça.

Derrière l’Atlético, on a noté la belle performance de l’Athletic Bilbao face à la Sociedad (2-0). Les Basques sont toujours invaincus et chipent la deuxième place au FC Séville, qui a concédé le nul sur sa pelouse face au Celta Vigo (1-1). Les Andalous peuvent s’en vouloir, car ils auraient pu accompagner l’Atlético Madrid sur le trône d’Espagne en cas de succès. De son côté le Betis Séville a aussi remporté son premier succès de la saison (2-1) avec notamment un but de Nabil Fékir.

Dans les autres matchs du week-end, on a remarqué la première victoire du FC Valence cette saison, face aux insulaires de Majorque (2-0). En bas de classement, Leganés (0 point), l’Espanyol Barcelone et Eibar (1 point) ferment la marche).
C’est maintenant l’heure de la première trêve internationale. La Liga reprendra du service le week-end du 15 septembre, où de belles affiches nous attendent avec notamment un FC Barcelone – FC Valence.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Liga Santander