Rejoins-nous

Europe

Faux départ

La première partie de la première journée de la Ligue des Champions n’a pas été très favorable aux clubs français. Le LOSC s’est fait marcher dessus par l’Ajax alors qu’un peu plus tôt, Lyon a été tenu en échec par le Zénith. Ce soir, le PSG affronte le Real.

Les tribunes clairsemées du Groupama Stadium au coup d’envoi étaient peut-être un prémisse de la soirée peu colorée qu’allait vivre l’Olympique Lyonnais. Pour son entrée dans la Ligue des Champions 2019-2020 et la première de son nouvel entraîneur Sylvinho dans cette compétition, Lyon recevait le Zénith privé de son meilleur joueur Malcom. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’OL a été loin du niveau attendu et a été mené au score avant la pause suite à un beau but de la pépite iranienne Azmoun.

L’égalisation de Memphis au retour des vestiaires suite à un pénalty obtenu par lui-même semblait au moins pendant un temps, corriger une anomalie. Incapable ensuite d’imposer un rythme soutenu, peu aidé par un coach peu inspiré, mais poussé par un public plus présent, les lyonnais ont tenté de façon trop décousue de remporter une victoire presque inespérée. Au final, ce match nul, le 6e de suite à domicile dans la compétition (un record) laisse un goût amer. La seule satisfaction de la soirée sera le très bon match de Reine-Adélaïde qui découvrait la compétition.

Lille coule

Dans l’autre rencontre du club français en lice ce mardi, il n’y a pas eu photo. Sur le terrain de la Cruyff Arena, Lille n’a pas fait le poids face à l’Ajax Amsterdam. Toujours enivrants et séduisants, les demi-finalistes de la dernière campagne ont rapidement pris le dessus. Quincy Promes arrivé cet été de Séville a d’abord lancé les hostilités de la tête (18e, 1-0). Dominé, Lille a pourtant eu les situations pour revenir dans la partie mais Onana, le gardien camerounais a été impérial.

Après la pause et sous l’impulsion d’un excellent Ziyech et d’un Tadic très juste, Lille a pris l’eau de partout. Après une occasion incroyable où l’international marocain a frappé le poteau, Alvarez n’a pas manqué de creuser l’écart à 2-0. Douze minutes plus tard, Tagliafico anéantissait les espoirs lillois en reprenant victorieusement de la tête un corner tiré par Ziyech, encore lui (62e, 3-0). Malgré quelques situations, la défaite est sèche pour Lille qui devra se rattraper contre Valence et Chelsea.

Ter Stegen était un mur

Dans cette rencontre, ce sont les espagnols qui se sont imposés sur le terrain des anglais. Un but de Rodrigo à un quart d’heure de la fin a suffit au bonheur des coéquipiers de Francis Coquelin, titulaire. Dans les autres parties le choc entre Dortmund et Barcelone était en toc, accouchant d’un 0-0, loin du festival offensif espéré. Il faut dire que Ter Stegen a été impérial, repoussant notamment un pénalty de Marco Reus.

Dans ce même groupe, l’Inter s’est fait surprendre à domicile par le Slavia Prague (1-1). Enfin, le champion en titre est tombé ! Naples s’est offert le scalp de Liverpool (2-0) avec deux buts en fin de rencontres. Puis le carton de la soirée est à mettre au profit de Salzbourg, vainqueur 6-2 de Genk. Erling Braut Håland, la pépite norvégienne s’est offert un triplé pour son premier match de Ligue des Champions ! Ce soir, le PSG accueille le Real Madrid au Parc pour son entrée dans la compétition.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Europe

  • Il y aura des regrets

    Le Stade Rennais a eu sa chance et a même mené à Rome mais...

  • Parés au décollage

    L’Olympique Lyonnais s’est donné un bol d’air frais en allant gagner sur le terrain...

  • Paris assure l’essentiel

    Pour la 2e journée de la phase de groupe de la Ligue des Champions,...

  • Pas idéal

    L’Europa League et les clubs français, c’est une histoire tumultueuse. Celle de cette année...