Rejoins-nous

Bundesliga

[Bundesliga – 7ème journée] Chute à l’avant

Après s’être imposé de façon magistrale mardi sur la pelouse de Tottenham (7-2) en Ligue des champions, le Bayern Munich s’est incliné pour la première fois de la saison en Championnat, à domicile, face à Hoffenheim (1-2), à la suite d’un doublé de l’Arménien Adamyan.

Énorme surprise à Munich, dans une Allianz Arena consternée par la première défaite du Bayern Munich cette saison. Leaders de la Bundesliga, invaincus (4 victoires et deux matches nuls), les Bavarois n’ont jamais trouvé les bonnes solutions face à une défense d’Hoffenheim renforcée.

Après leur victoire historique, mardi, en Ligue des champions sur la pelouse de Tottenham (7-2), personne ne s’attendait à voir les joueurs de Niko Kovac mettre un genou à terre face à une formation à la peine en Championnat. Une seule victoire depuis le début de la saison, quatre petits buts marqués. Des statistiques rachitiques qui n’ont pas empêché les joueurs d’Hoffenheim de jouer crânement leur chance.

Deux buts historiques (54e et 79e) de l’international arménien Sargis Adamyan ont complètement déstabilisé des Bavarois poussifs et passifs tout au long de la rencontre. Même si Robert Lewandowski, l’international polonais du Bayern, avait égalisé de la tête (73e) et établi un nouveau record en Bundesliga, en devenant le premier joueur de l’histoire à inscrire un but lors des sept premières journées de Championnat -11 en 7 matches – le tenant du titre a sombré.

Une défaite dont n’a pas profité le Borussia Dortmund, qui menait pourtant 2-1 à Fribourg avant de se faire rejoindre à la dernière minute de jeu (2-2). Ni Leipzig, le dauphin du Bayern, qui a seulement fait match nul (1-1) à Leverkusen, avec un but de Nkunku.

Mönchengladbach prend la tête…

Au lendemain de la défaite du Bayern Munich, à domicile, face à Hoffenheim (1-2), le Borussia Mönchengladbach a réussi une excellente opération en s’imposant largement sur sa pelouse face à Augsbourg (5-1).

Avec ses deux Français titulaires, Marcus Thuram et Alassane Plea, Mönchengladbach a plié le match lors de la première période. Zakaria (2e), Herrmann (8e, 13e) et Plea, sur une boulette de Koubek le gardien adverse (39e), ont marqué les quatre premiers buts puis Embolo (83e) a inscrit le cinquième en fin de rencontre. Niederlechner a sauvé l’honneur pour les visiteurs (80e).

Et Wolfsburg passe deuxième. 

La dernière fois que Wolfsburg a terminé une saison de Bundesliga sur le podium, c’était en mai 2015. Depuis, les Loups ont beaucoup peiné, se sauvant in extremis en 2017 et 2018. Arrivé cet été de Linz, l’Autrichien Oliver Glasner semble avoir trouvé la bonne formule : après sept journées, le VfL est invaincu et pointe à la deuxième place.

Ce dimanche, trois jours après leur nul à Geoffroy-Guichard (1-1) en Ligue Europa, Wolfsburg s’est imposé en souffrant contre l’Union Berlin (1-0). Une belle percée de Josip Brekalo a permis à Wout Weghorst de marquer le seul but de la rencontre pour les équipiers de l’ancien Stéphanois Josuha Guilavogui, capitaine de cette équipe (69e). Juste avant la pause, Joao Victor avait manqué une grosse occasion d’ouvrir le score pour les locaux, qui ont finalement pu prendre les trois points.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Bundesliga