Rejoins-nous

Serie A TIM

[Serie A – 8e journée] La Juventus toujours invaincue, l’Inter sur ses talons

Avec un total de 31 buts inscrits en 9 matchs, les professionnels du ballon rond de première division italienne n’ont pas chômé ce week-end. On fait le point sur ce qu’il ne fallait pas manquer de la 8e journée de Serie A en Italie.

Avalanche de buts dans la capitale pour débuter cette nouvelle journée de championnat samedi après-midi : menée 3 buts à 0 à domicile par l’Atalanta Bergame après un doublé de Muriel (23e et 28e) et une réalisation d’Alejandro Gomez (37e), la Lazio Rome a réussi à refaire son retard en deuxième période grâce à l’indispensable Immobile, auteur d’un doublé sur penalty dont un but libérateur en toute fin de match (69e et 90e+2). Ce même Immobile servait de passeur décisif à Correa pour la réduction du score à la 70e minute. Sur le podium avec 17 points, l’Atalanta manquait ainsi l’occasion de se rapprocher au sommet.

Juste derrière, Naples s’est rapproché au classement (4e, 16 points) en s’imposant au San Paolo contre l’Hellas Verone (2-0) après un doublé de Milik (37e, 67e). Peu utilisé en ce début de saison après une blessure à l’aine, l’attaquant polonais n’a pas trahi la confiance de son coach Carlo Ancelotti qui avait décidé de l’aligner d’entrée de jeu. Après un début de rencontre poussif, et bien que malmenés, les Napolitains ont remporté un succès important à quelques jours de leur match de Ligue des Champions à Salzbourg.

Sixième victoire consécutive pour la Juve

Dans la foulée, la Juventus Turin a confirmé son statut de leader en prenant le meilleur sur Bologne (2-1) . La star Cristiano Ronaldo a ouvert le score à la 19e minute, son quatrième but de la saison, avant que Danilo n’égalise quelques minutes plus tard (26e). C’est finalement Pjanic en seconde période (54e) qui a offert la victoire aux siens dans un match où l’ancien milieu parisien Adrien Rabiot était titulaire. Un sixième succès consécutif pour l’octuple champion en titre, toujours invaincu cette saison.

Ce dimanche, c’est le dauphin l’Inter Milan qui se sortait non sans mal d’une rencontre quasi matinale à Sassuolo. Et pourtant les doublés de Martinez (2e, 71e sur penalty) et Lukaku (38e, 45e sur penalty) avaient permis aux visiteurs de prendre un avantage conséquent. Signe de faiblesse ou de déconcentration, les Interistes ont laissé Djuricic (74e) et Boga (81e) redonner de l’espoir aux locaux, en vain. Avec 21 points, les hommes d’Antonio Conte pointent à une longueur du leader turinois et continuent de confirmer leur statut d’outsider.

Un peu plus tard dans l’après-midi, Cagliari a battu SPAL 2 buts à 0 (Nainggolan 10e et Farago 67e) tandis que l’Udinese s’imposait sur la plus petite des marges contre le Torino (1-0, but d’Okaka Chuka à la 42e). Nouvel entraîneur de la lanterne rouge la Sampdoria de Gênes, Claudio Ranieri a inscrit son premier point pour ses débuts sur le banc face à son ancien club l’AS Roma. Les deux équipes se sont quittés sur un match nul et vierge (0-0) aux allures de petite victoire pour les locaux, mal en point en championnat, derniers avec 4 points, et qui restaient sur trois défaites consécutives. Mais c’est encore une fois pour des faits hors du terrain que l’on se rappellera de ce match : l’As Roma s’est fendu d’un tweet quelques heures plus tard pour s’excuser du comportement d’une poignée de ses supporters, coupables de cris racistes en tribunes envers le milieu anglais de la Samp Ronaldo Vieira.

Le carton de Parme

C’est sans surprise que Parme n’a fait qu’une bouchée du Genoa (5-1), avant-dernier de Serie A. Un triplé de l’ancien bordelais Cornelius notamment a permis aux Parmesans de signer un score fleuve, semblant sceller le sort du coach du Genoa Aurelio Andreazzoli, acculé par une spirale négative. Selon la presse italienne, le technicien serait démis de ses fonctions ce lundi. Le week-end s’est conclu par un match nul entre l’AC Milan et Lecce (2-2), deux équipes stagnant dans la deuxième partie de tableau. Le nouveau coach milanais Stefano Pioli a vu ses troupes se faire rattraper dans le temps additionnel.

Ce lundi à 20h45, Brescia accueillera la Fiorentina pour conclure cette 8e journée de Série A.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Serie A TIM