Rejoins-nous

Serie A TIM

[Serie A – 9eme journée] La Juventus freinée, l’Inter n’en profite pas ! 

La Juventus a été tenue en échec (1-1) ce samedi sur la pelouse de Lecce… Mais l’Inter aussi, a fait match nul. Statut quo, donc, en tête de la Serie A. 

Dans le cadre de la 9e journée de Serie A, la Juventus, en tête du classement et jusqu’alors invaincue, n’avait a priori rien à craindre de Lecce, 16e, promu dans l’élite cette saison et ne possédant qu’une longueur d’avance sur la zone rouge. Cela n’a pourtant pas empêché les Giallorossi d’opposer, à domicile, une belle résistance aux hommes de Maurizio Sarri.

En première période, malgré une franche domination, les Bianconeri, privés de Cristiano Ronaldo (laissé au repos) et de Blaise Matuidi (laissé sur le banc), se sont heurtés d’entrée à un fort pressing adverse et ont manqué de réalisme sur de nombreuses occasions (dont une de Gonzalo Higuain, auteur d’un but refusé pour position de hors-jeu à la 15e).

Mais dès le coup d’envoi de la seconde mi-temps, le jeu s’est emballé. Alors que Paulo Dybala, auteur d’un doublé mardi dernier, en Ligue des champions contre le Lokomotiv Moscou (2-1), ouvrait le score sur penalty (50e, 1-0) à la suite d’une faute de Petriccione sur Pjanic, Marco Mancosu lui rendait la politesse six minutes après en égalisant, également sur penalty, à la suite d’une main de Matthijs De Ligt (56e, 1-1).

Tandis que Maurizio Sarri s’agaçait sur son banc, qu’Adrien Rabiot rentrait en jeu (72e), et que Gonzalo Higuain, sonné après un choc avec Gabriel, quittait provisoirement la pelouse, la Vieille Dame ne parvenait toujours pas à trouver la solution. Et ni les sept minutes de temps additionnel, ni le dernier tir croisé à ras de terre d’un Higuain combatif, dévié des genoux par le gardien de Lecce, n’y ont changé quelque chose.

L’Inter loupe le coche !

Sur le papier, rien n’était joué. L’Inter Milan avait beau être en début de rencontre 2e du Championnat (et à deux petits points du leader, la Juve), elle n’avait, jusque là, remporté qu’un seul de ses quatre derniers affrontements face à Parme, 9e de Serie A (1 nul, 2 défaites). Et Parme avait beau être à neuf points derrière les Nerazzurri, il abordait le match fort de trois succès glanés lors des quatre dernières journées.

Et de fait, sur la pelouse de Giuseppe Meazza, ce sont bien les Parmesans qui ont d’abord créé la surprise en dominant la première période (2-1), et ce, malgré l’ouverture du score par Antonio Candreva dès la 23e (frappe deux fois détournée), déjà auteur du but de la délivrance face à Dortmund en Ligue des champions, mercredi dernier. À ce stade, on était d’ailleurs persuadé que les hommes d’Antonio Conte, surmotivés par leur envie de prendre la place de la Vieille Dame sur le trône (seule formation à les avoir battus cette saison), enfonceraient vite le clou. Sauf que les pistoleros de Roberto D’Aversa ne se sont pas contentés de défendre comme des loups. Tout en empêchant les Interistes de pénétrer dans leurs trente derniers mètres, ils ont fait preuve de vitesse et d’efficacité en contre pour égaliser (coup de fusil du droit du Français Yann Karamoh à la 26e), puis pour prendre le dessus (but du 2-1 de Gervinho à la 31e).

En début de seconde période, les Nerazzurri, en chasse d’une place de leader, ont alors fait monter la pression. Tandis que Lukaku, jusque là privé d’occasions de tirs, signait l’égalisation des siens (2-2, 51e), le match s’est complètement débridé. Mais malgré quelques occasions franches – notamment celle d’Esposito à la 90e +3 – les deux équipes n’ont pas pu se départager, et l’Inter Milan, toujours deuxième au classement, n’a donc pas su profiter du nul de la Juventus pour prendre la tête de la Serie A.

La Roma domine le Milan

Dans ce choc de la 9e journée de Serie A entre deux historiques du championnat italien, l’AS Roma a pris le meilleur sur l’AC Milan (2-1) dimanche. Les Romains renouent avec la victoire, après deux matches nuls en Championnat. De son côté, Milan n’a remporté qu’un seul de ses six derniers matches.

Dans un match rythmé et plutôt équilibré, les Milanais ont été les premiers à se montrer dangereux, avec un but finalement refusé à Paqueta pour hors-jeu (16e). La Roma a répondu par une volée de Pastore à côté (17e) puis une frappe lourde de Zaniolo qui a forcé Donnarumma à s’étendre (36e). Sur le corner qui a suivi, Edin Dzeko, seul dans la surface, a trouvé l’ouverture (1-0, 38e).

Les Milanais ont souffert sur les corners, et ont vu les tentatives de Smalling (50e) et Mancini (70e) frôler le cadre de Donnarumma. L’AC Milan avait néanmoins réussi à égaliser par Théo Hernandez, d’un bel enchaînement dans la surface (1-1, 55e), le deuxième but de la saison pour le Français. Juste avant que Zaniolo ne redonne l’avantage à la Roma (2-1, 58e) après une erreur de relance de la défense. L’AS Roma reprend la 5e place de Serie A à Cagliari, qui est allé chercher le nul face au Torino (1-1), et est à quatre points du podium. L’AC Milan est 12e.

Ribéry craque en plein match… 

Il risquait jusqu’à quatre matches de suspension mais la commission de discipline de la Ligue italienne, considérant qu’il n’avait pas été violent, n’est pas allée jusque-là. S’appuyant sur l’article 36, alinéa 1b du nouveau code de la justice sportive italienne, elle a donc décidé d’infliger une suspension de trois matches ferme à Franck Ribéry, pour son altercation avec un arbitre assistant, dimanche, après la défaite de la Fiorentina contre la Lazio Rome (1-2).

« Pour s’être approché au terme du match sur le terrain, avec un comportement menaçant, et pour avoir eu une conduite gravement irrespectueuse envers un assistant, qui s’est en plus concrétisée par des mots irrespectueux et une poussette avec le bras sur la poitrine, qui l’a fait reculer légèrement, ainsi qu’une nouvelle poussette en l’attrapant par le bras », l’attaquant français (36 ans, 81 sélections) a aussi écopé d’une amende de 20 000 €. Il manquera les trois prochains matches de la Viola, mercredi à Sassuolo, le 3 novembre contre Parme et le 10 à Cagliari.

Clique pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Serie A TIM